Récipiendaires de la médaille des amiraux

La médaille des amiraux

Instaurée en 1985 à l’occasion du 75e anniversaire de la Marine du Canada, la médaille des amiraux est remise à des Canadiens qui se sont distingués dans le développement des affaires maritimes au Canada. Faisant hommage au vice-amiral Rollo Mainguy et aux contre-amiraux George Stephens et Victor Brodeur, cette médaille est établie par leurs fils respectif : les vice-amiraux Daniel Mainguy, Robert Stephens et Nigel Brodeur.  Elle est décernée chaque année pour des contributions exceptionnelles dans des domaines scientifiques, technologiques et universitaires liés au secteur maritime ou dans la mise en oeuvre d’un savoir-faire également lié au secteur maritime, et qui justifient une reconnaissance spéciale.

Récipiendaires de la Médaille des amiraux :

2016 – M. Marc Milner

2015 – M. James A. (« Jim ») Boutilier

2014 – Vice-amiral Charles M. Thomas & Contre-amiral Eldon Healey

2013 – M. Robert P. (Bob) D'Aoust

2012 – Capitaine de frégate (MRC Res, ret.) Fraser McKee CD

2011 – Médaille pas présenté

2010 – M. Ken Macpherson

2009 – Capitaine de frégate (MRC Res, ret.) Peter T. Haydon, CD

2008 – Capitaine de vaisseau William H. Wilson, O.M.M., CD

2007 – Robert Grenier, O.C.

2006 – Dr. A.E. Collin

2005 – Vice-amiral (MRC Res, ret.) H. MacNeil, CMM, CD

2004 – M. R.M. Eaton

2003 – Dr. W.A.B. Douglas (MRC Res, ret.), CD DPhil

2002 – Capitaine de frégate (MRC Res, ret.) P.G. Chance, CD., M.N.I.

2001 – Dr. A.W. May, O.C.

2000 – Commander (MRC Res, ret.) Anthony (Tony) B.C. German, CD*

1999 – Capitaine de vaisseau  (MRC Res, ret.) D.P. Ryan, CD*

1998 – Vice-amiral (MRC Res, ret.) H.G. DeWolf, C.B.E., D.S.O., D.S.C., CD*

1997 – Contre-amiral (MRC Res, ret.) R.W. Timbrell, C.M.M., D.S.C., CD*

1996 – Contre-amiral (MRC Res, ret.) A.H.G. Storrs, D.S.C, CD*

1995 – Dr. Joseph B. MacInnis, C.M., M.D., F.R.C.P., F.R.C.G.S., L.L.D.(Hon)

1994 – M. William Andrew O’Neil, Secrétaire-General, International Maritime Organization

1993 – Ambassadeur John Alan Beesley, O.C., CR.

1992 – Contre-amiral (MRC Res, ret.) Frederick William Crickard, O.M.M., CD*

1991 – Capitaine de frégate (MRC Res, ret.) Charles Herbert Little, CD M.A., F.R.C.G.S.*

1990 – Capitaine de vaisseau (MRC Res, ret.) Thomas Charles Pullen, O.C., CD*

1989 – Capitaine de frégate (MRC Res, ret.) Charles Robert Nixon, CD, M.Sc., Ing.*

1988 – Mme Moira Dunbar, O.C., M.A., F.R.S.C*

1987 – Dr. Michael Curtis Eames, B.Sc., M.Gen.., D.Sc.*

1986 - Capitaine de frégate (MRC Res, ret.) Louis Audette, OC, CR, BA, L.Ph, LLB*

1985 - Commodore (MRC Res, ret.) Robert I. Hendy, V.R.D., CR, CD*

A noter: Ou le récipiendaire est décédé, un astérix (`*`) est placé près du nom.

Récipiendaires de la La Médaille des Amiraux

2016 – M. Marc Milner

M. Marc Milner est le directeur du Centre pour l'étude de la guerre et de la société Brigadier Milton F. Gregg V.C. à l'Université du Nouveau-Brunswick. Après avoir travaillé à la Direction – Service historique (MDN), il s’est joint au Département d’histoire de l’Université du Nouveau Brunswick. Ses travaux sur l’histoire navale comprennent notamment les publications suivantes : Canada’s Navy: The First Century (1999 et 2010), HMCS Sackville 1941-1985 (1998), et Battle of the Atlantic (2003) qui a remporté le prix C.P. Stacey, qui récompense le meilleur ouvrage sur l’histoire militaire du Canada.  Il a été reconnu en reconnaissance de ses réalisations à titre d’historien prolifique et fiable de la Marine royale canadienne, comme en témoigne son engagement de longue date à l’égard du NCSM Sackville et son appui aux objectifs du Fonds de commémoration de la marine canadienne qui consistent à renseigner le public sur l’importance du rôle du Canada dans la bataille de l’Atlantique.

2015 – M. James A. (« Jim ») Boutilier

M. Boutilier compte à son actif une carrière de 60 ans dans le monde naval, notamment comme officier de marine, universitaire, auteur, fonctionnaire, conférencier chevronné et conseiller en politiques sur les affaires mondiales. Il s’est spécialisé dans le domaine de la défense et de la sécurité dans la région de l’Asie-Pacifique, particulièrement en ce qui concerne les enjeux maritimes. Il a été reconnu pour ses réussites dans ce domaine, réussites qu’il a su mettre à profit pour aider le Canada et les Forces armées canadiennes.

2014 – Vice-amiral Charles M. Thomas & Contre-amiral Eldon Healey

La Médaille des Amiraux ont été décernée aux Amiraux Thomas et Healey en reconnaissance de leur esprit de commandement dans la cadre du programme des frégates canadiennes de patrouille, de la conception à la mise en œuvre de la classe de navire qui a fut la plus profitable au Canada, des points de vue économique, militaire et géopolitique.  « Chuck » Thomas s’est enrôlé́ dans la MRC en 1954. Il a suivi son instruction au NCSM Venture et a fréquenté́ le Royal Naval Engineering College à Manadon (R.-U.) en 1960.  Il a assuré́ le commandement du NCSM Fraser et de la 4e Escadre d’escorte du Canada. Comme officier général, il a servi comme chef de la doctrine et des opérations maritimes (1984-87), commandant du Commandement maritime (1987-89) et enfin, vice-chef d’état-major de la Défense, sa dernière affectation avant sa retraite en 1991.  Ed Healy a obtenu son diplôme du Collège militaire Royal Roads en 1955.  Il a fréquenté le Royal Naval Engineering College à Manadon (R.-U.) en 1959.  Il a participé à plusieurs projets d’acquisition de navires de la marine, depuis le NCSM Provider en 1962 à son affectation comme gestionnaire du programme des frégates canadiennes de patrouille en 1984.  À son départ à la retraite en 1985, il est devenu sous-ministre adjoint (Matériel) jusqu’à son second départ à la retraite en 1990.

2013 – M. Robert P. (Bob) D'Aoust

Monsieur D’Aoust s’intéresse beaucoup à la généalogie ce qui l’a mené à entreprendre un projet de recherche sur 2 143 marins canadiens tués durant la Seconde Guerre mondiale. Son projet de recherche, qui a duré sept ans, a été publié en quatre volumes et s’intitule « Ultimate Sacrifice ». Il a généreusement offert ses dossiers de recherche au Fonds de commémoration de la Marine canadienne à des fins de conservation dans le Livre du Souvenir.

2012 – M. Fraser McKee

M. McKee a un intérêt profond pour l’histoire, surtout en ce qui a trait à la Marine canadienne. Auteur prolifique et un des écrivains et chercheurs les plus reconnus au Canada, il a rédigé ou corédigé plusieurs ouvrages, notamment Volunteers for Sea Service, The Armed Yachts of Canada, HMCS Swansea, Canadian Naval Chronicle, Sink All the Shipping There et Three Princes Armed. Il au aussi publé plusieurs articles importants sur des thèmes de la marine, y compris How to Run a Mess Dinner,  et il a rédigé trois bulletins, dont Bumph et Starshell. 

Il participe toujours activement à diverses organisations dans sa collectivité et, comme conférencier, il continue de faire connaître la Marine royale canadienne à un plus grand public, principalement dans la région de Toronto, sur les thèmes de l’histoire et des affaires navales actuelles.

2011 – Aucun récipiendaire

2010 – M. Ken Macpherson

M. Macpherson, auteur, éditeur et historien de renommée, a écrit plusieurs ouvrages au sujet des navires de la Marine royale canadienne et du Commandement maritime et a contribué à la rédaction d’autres ouvrages sur le même sujet. Mentionnons, entre autres :  The Ships of Canada’s Naval Forces 1910-1985 (et les mises à jour jusqu’en 2002), The River Class destroyers of the Royal Canadian Navy, Corvettes of the Royal Canadian Navy 1939-1945 et plus récemment Cadillac of Destroyers: HMCS St Laurent and Her Successors. Avant son départ à la retraite, M. Macpherson était historien aux Archives de la province de l’Ontario et gardien de leur collection de photographies.

2009 – Capitaine de frégate (MRC, retraité) Peter T. Haydon, CD

La Médaille de l’Amiral a été décernée au capitaine de frégate Peter T. Haydon en reconnaissance de ses nombreuses années de service dans la Marine canadienne et de ses contributions à la sensibilisation du public aux affaires maritimes.

2008 – Capitaine de vaisseau William H. Wilson, OMM, CD

Le capitaine de vaisseau Wilson a été choisi pour la Médaille de l’Amiral en raison de son service dans la Marine royale canadienne, de son dévouement à l’égard de la mise en valeur du patrimoine naval du Canada, surtout de la création du musée naval de l’Alberta et de la Naval Museum of Alberta Society. Il a travaillé inlassablement au cours de sa carrière d’officier dans la Réserve navale et il soutient depuis longtemps la communauté navale de Calgary, soutien qui a profité sans réserve à toute la communauté militaire de Calgary.

2007 – Robert Grenier, O.C.

Robert Grenier est le chef de file mondial de l’archéologie et de la conservation subaquatiques. Parmi ses réalisations à titre de chef du service d’archéologie subaquatique de Parcs Canada, il a découvert la plus vieille épave patrimoniale de l’Amérique du Nord au large du Labrador. Les méthodes novatrices qu’il y a établies ont fait du site de Red Bay un modèle international pour la recherche scientifique. Grand communicateur et consultant de renommée, il a participé à la réalisation de plusieurs films et projets, dont un projet de protection de l’épave du Titanic et celle de l’Empress of Ireland. Grâce à ses nombreuses contributions, notamment la présidence d’un comité international de l’UNESCO, il nous aide à comprendre l’importance de protéger notre patrimoine subaquatique afin qu’il continue de nous révéler ses secrets.

2006 – M. Arthur E. Collin, M.Sc., Ph.D.

M. Collin a reçu la Médaille de l'Amiral pour son leadership dans le cadre des activités de recherche nationales et internationales sur l'Arctique, les sciences océaniques et aquatiques et l'environnement. Plus particulièrement, il a étudié l'océanographie physique du bassin polaire et des îles de l'Arctique de 1956 à 1960. Plus tard, il a été nommé conseiller scientifique pour les Forces maritimes (1965) et hydrographe fédéral (1968). De 1971 à 1980, il a été sous-ministre adjoint du ministère des Pêches et des Océans et de l'Environnement. Pendant son mandat, il a conduit la délégation canadienne étudiant le transport à grande distance de la pollution atmosphérique. Avant son départ à la retraite, M. Collin était membre actif du Conseil d'experts en sciences et en technologie et du Conseil consultatif des sciences du ministère des Pêches et des Océans. Il participait également aux activités relatives à la Médaille Massey de la Société géographique royale du Canada, qui souligne les réalisations exceptionnelles dans les domaines de l'exploration, du développement ou de la description géographiques du Canada. 

2005 – Vice-amiral (retraité) H. MacNeil, CMM, CD

La Médaille de l'Amiral a été décernée au vice-amiral MacNeil pour ses nombreuses années de service à la Marine, mais aussi pour sa contribution notable au patrimoine maritime canadien, notamment ses efforts inlassables en vue de préserver et de protéger l'histoire et le patrimoine naval et maritime de la ville d'Halifax et de la province de la Nouvelle-Écosse, dans l'intérêt de tous les Canadiens. En tant que président du Fonds de commémoration de la marine canadienne, le vice-amiral MacNeil a veillé à la survie du mémorial naval canadien, le NCSM Sackville, en prenant toutes les mesures nécessaires pour associer le navire au développement du front de mer d'Halifax. 

2004 – M. R.M. Eaton

La Médaille de l'Amiral a été décernée à M. Eaton pour ses efforts en vue d'améliorer considérablement la sécurité de la navigation maritime, en mettant au point des aides à la navigation ultra-modernes. De 1970 jusqu'à son départ à la retraite, M. Eaton n'a cessé de contribuer aux programmes et techniques visant à améliorer la navigation et le positionnement à bord des plates-formes utilisées pour les relevés hydrographiques et la recherche océanographique. En 1982, il a entamé des travaux de recherche visant à élaborer les spécifications d'une base de données cartographiques, et a étudié les effets de la carte électronique sur la sécurité de la navigation. De 1980 à 1997, ses travaux sur l'étalonnage du système Loran C, surtout dans le Canada atlantique, ont permis au Canada d'être le seul pays au monde à posséder un service hydrographique capable de produire des cartes à quadrillage Loran, étalonnées par rapport aux observations réelles de la zone cartographiée, et non par rapport à un quadrillage basé sur des prévisions. 

2003 – M. W.A.B. Douglas, CD, MRC (retraité), Ph.D., M.A., B.A.

La Médaille de l'Amiral a été décernée à M. Douglas pour sa contribution notable et unique à l'histoire navale et militaire du Canada. Il a gardé une passion à vie pour son travail, et a joué un rôle crucial dans l'instruction et le perfectionnement professionnel des officiers canadiens. Il a été parmi les personnes qui ont œuvré à l'établissement de la Société canadienne pour la recherche nautique et à la revitalisation du Marin du Nord, le journal de ladite société. Il a ouvert des possibilités permettant d'entreprendre de hautes études dans les deux langues officielles, et a été superviseur des études supérieures pour des étudiants militaires dans plusieurs universités. Il a été l'initiateur du projet ayant conduit à l'élaboration et à la publication éventuelle de l'ouvrage intitulé Histoire officielle des opérations de la Marine royale canadienne, le 1er mai 2003. 

2002 – Capitaine de frégate (MRC, retraité) P.G. Chance, CD, MNI

Le capitaine de frégate Chance a reçu la Médaille de l'Amiral en reconnaissance de sa longue et brillante carrière dans la Marine et de sa contribution soutenue aux intérêts maritimes et à la jeunesse du Canada. Il a développé un intérêt pour le Prix du duc d'Édimbourg, qui a connu un essor grâce à ses qualités de leader doublées d'un enthousiasme et d'un dynamisme exubérants. Sa participation à la Maritime Awards Society of Canada s'est traduite par la mise en place de fonds de dotation de bourses d'études supérieures dans les domaines maritimes et par des forums publics, mais aussi par une conscience nationale plus accrue des questions maritimes. Le recrutement de bénévoles du secteur naval au Canada en appui à la recherche sur la SLA a entraîné une hausse remarquable de la conscience nationale pour cette maladie, ainsi qu'une augmentation notable du financement. 

2001 - M. A.W. May, OC

M. May a reçu la Médaille de l'Amiral en reconnaissance de sa longue et brillante carrière de biologiste marin, de fonctionnaire et d'universitaire. Il a servi comme spécialiste des sciences de la mer à Terre-Neuve-et-Labrador et à Ottawa. Durant cette période, il a publié plus de 60 travaux sur les pêches de l'Atlantique Nord. Sa carrière de haut fonctionnaire a été couronnée par ses nominations aux postes de sous-ministre de Pêches et Océans et de président du Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada. C'est en tant que président de l'Université Memorial qu'il achève sa carrière. Il a été également membre ou président de plus de 50 comités nationaux et internationaux dans le domaine des sciences et de la technologie. Enfin, il a gardé un intérêt actif pour les affaires maritimes, et a animé un certain nombre de conférences à l'Université Memorial. 

2000 – Capitaine de frégate (MRC, retraité) A.B.C. (Tony) German, CD*

La Médaille de l'Amiral a été décernée au capitaine de frégate German en reconnaissance de ses efforts continus et enthousiastes en vue de promouvoir auprès du public les affaires maritimes canadiennes en général et le travail de la Marine royale canadienne en particulier. Son livre intitulé The Sea is at Our Gates est un ouvrage populaire sur l'histoire de la Marine canadienne. Les travaux actuels du capitaine de frégate German, qui portent sur la description des grandes étapes de l'histoire de la Marine canadienne, seront utilisés par le ministère de la Défense pour la préparation du programme d'orientation des nouvelles recrues de la Marine, mais aussi pour examiner la version complète de l'histoire antérieure de la Marine. 

1999 – Capitaine (MRC, retraité) D.P. Ryan, CD*

Le capitaine Ryan a reçu la Médaille de l'Amiral pour sa contribution ingénieuse, exceptionnelle et importante à l'écriture de l'histoire de notre marine et à sa diffusion dans un format accessible au grand public. La série Seasoned Sailors répond à un besoin urgent d'enregistrer les histoires des marins, avant que toutes les mémoires ne s'effilochent ou que les documents ne soient oubliés ou détruits. Cette série offre de précieux témoignages aux étudiants en histoire et aux personnes qui pensent que l'histoire procède de la réalité et du vécu quotidien des hommes, et non pas d'une conception distante ou livresque des choses. 

La production de la série Seasoned Sailors a exigé énormément de travail, un matériel complexe et considérable qu'il a fallu assembler et le développement d'une gamme diverse de compétences. Le capitaine Ryan a réussi à mettre à contribution les services des Archives nationales du Canada et des archives de la Défense nationale afin d'assurer la préservation de la série. Il a travaillé avec énergie et dévouement à ce que chaque production soit de qualité professionnelle, afin que ce document particulièrement précieux qui porte sur un élément clé de l'histoire de notre marine puisse exister. Le Canada en est d'autant plus riche. 

1998 – Vice-amiral (décédé) H.G. DeWolf, CBE, DSO, CD*

La Médaille de l'Amiral été décernée au vice-amiral DeWolf en reconnaissance de sa vie et de ses réalisations en tant qu'officier de marine aux antécédents professionnels variés et marqués par le dépassement de soi. De l'avis de ses camarades de bord, le vice‑amiral DeWolf était un officier et un gentleman toujours disponible pour ses collègues. Il a toujours témoigné du respect pour les efforts accomplis par les membres de son équipage. 

L'un des officiers de marine canadiens les plus respectés de la Seconde Guerre mondiale, le vice-amiral DeWolf acheva sa célèbre carrière en 1961 comme chef d'état‑major de la Marine. Il entra au Royal Navy College of Canada comme élève‑officier en 1918. Au début de la Seconde Guerre mondiale, il participa à l'évacuation de la France en tant que capitaine du NCSM St-Laurent. Lors d'opérations de surveillance anti-sous-marines dans l'Atlantique Nord, il mena avec son équipage l'une des plus vastes opérations de sauvetage, en retirant des eaux froides de l'océan les survivants du paquebot Arandora Star, qui avait été torpillé par un U-boot. En tant que capitaine du NCSM Haida, il prit part à une escorte de convois de navires dans les eaux de l'Arctique, au large de Mourmansk, et à une série de combats nocturnes réussis dans la Manche et le golfe de Gascogne. 

1997 – Contre-amiral (MRC, retraité) R.W. Timbrell, CMM, DSC, CD*

La Médaille de l'Amiral a été décernée au contre-amiral Timbrell en reconnaissance de sa vie et de ses réalisations en tant qu'excellent officier de marine ayant des antécédents variés et stimulants. Grâce à sa vaste expérience des gens de mer et de l'administration, il a occupé le poste de président de l'Association des armateurs canadiens pendant dix ans. À ce titre, il a rehaussé considérablement le profil de l'Association, et a permis au gouvernement fédéral et à divers ministères et organismes du provincial d'entreprendre des discussions sur un large éventail de questions d'importance pour la communauté maritime canadienne. Il a joué un rôle particulièrement déterminant dans le rétablissement de l'Association des armateurs canadiens, qui visait à promouvoir une forte présence océanique du commerce canadien. 

1996 – Contre-amiral (MRC, décédé) A.H.G. Storrs, DSC, CD*

Le contre-amiral Storrs a reçu la Médaille de l'Amiral en reconnaissance de sa vie et de ses œuvres en tant que marin accompli, mais aussi de l'influence positive et durable de ses œuvres sur les officiers et les marins de la Marine royale canadienne, y compris les membres de l'Aéronavale, de la Garde côtière canadienne et du Corps canadien des commissionnaires. La plupart des postes qu'il a occupés dans la Marine ou ailleurs présentaient souvent des défis, surtout les cas où il était la première personne issue de la Marine à occuper de tels postes. Sa capacité à surmonter les défis et l'influence qu'il a eue sur ses successeurs mettent en lumière son apport apprécié et sa contribution faite en toute modestie au Canada, grâce à l'application de compétences maritimes pratiques qui n'ont d'égal que l'étendue et l'ampleur de sa conception intellectuelle et pratique des choses. 

1995 – Dr Joseph B. MacInnis, CM, MD, F.R.C.P., F.R.C.G.S., L.L.D. (Hon)

Le Dr MacInnis a reçu la Médaille de l'Amiral en reconnaissance de ses nombreuses contributions à la médecine de plongée et à l'exploration sous-marine dans l'Extrême‑Arctique et dans les grands fonds océaniques. Plus particulièrement, il a apporté d'éminentes contributions médicales à la performance humaine sous les mers, et a permis la création de stations sous-marines en vue de mener de travaux sous-marins dans les Grand Lacs et le passage du Nord-Ouest. En 1970, il a mis sur pied la fondation James Allister MacInnis pour la recherche et la formation sous-marines au Canada. Il a conduit la première équipe de plongeurs scientifiques sous les eaux du pôle Nord, a découvert l'épave de navire le plus au nord de la planète dans le passage du Nord-Ouest du Canada et a été le premier Canadien à réaliser des plongées jusqu'au Titanic dans les contreforts des Grands Bancs du Canada. 

1994 – M. William Andrew O’Neil, secrétaire général de l’Organisation maritime internationale (OMI)

La Médaille de l'Amiral a été décernée à M. O'Neil en reconnaissance de sa contribution exceptionnelle au Canada à l'élaboration de mesures relatives à la sécurité des gens de mer étrangers et à la protection de l'environnement marin contre les rejets polluants des navires. Comme secrétaire général de l'OMI, M. O'Neil a fait preuve d'un dévouement indéfectible dans la résolution de problèmes liés à des questions maritimes. Il a souligné l'importance de faire de l'OMI une organisation proactive plutôt que réactive, et a mené une campagne pour l'amélioration de la sécurité des pétroliers, des vraquiers et des traversiers. Il a continuellement insisté sur l'importance de l'élément humain, notamment la nécessité de fixer des normes de gestion plus élevées et le besoin de formation améliorée et de certification des gens de mer. 

1993 – Ambassadeur John Alan Beesley, OC, c.r.

L'ambassadeur Beesley a reçu la Médaille de l'Amiral en reconnaissance de ses contributions notables et soutenues à titre de représentant du Canada à la Commission de l'Assemblée générale des Nations Unies à New York et auprès des agences spécialisées des Nations Unies à Genève, à Paris et à Vienne. Cette médaille récompense surtout le rôle éminent qu'il a joué dans les négociations relatives à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer et sur la souveraineté de l'Arctique. L'ambassadeur Beesley a par ailleurs conclu des accords bilatéraux et multilatéraux en matière de pêche, de limite des eaux territoriales, de limite du plateau continental, d'exploitation minière des grands fonds marins, de passage dans les détroits internationaux, de préservation de l'environnement marin, de recherche scientifique marine et de détournement de navires et d'aéronefs. Il a également assuré la défense et la protection des intérêts du Canada dans les négociations multilatérales en matière du commerce (GATT et CNUCED), d'espace extra-atmosphérique, de droits de la personne et de questions relatives aux réfugiés. 

1992 – Contre-amiral (MRC, retraité) Frederick William Crickard, OMM, CD*

Le contre-amiral Crickard a reçu la Médaille de l'Amiral pour son travail dans le domaine de la politique sur les océans, et pour ses efforts de sensibilisation du grand public aux questions relatives à la défense maritime, au moyen de présentations publiques. Du fait de sa longue carrière dans la Marine, le contre-amiral Crickard parvenait chaque fois à présenter des arguments clairs, logiques et convaincants en faveur du maintien d'une vigilance militaire et du renforcement de la sécurité du Canada par  l'acceptation de la responsabilité de la Marine quant à la protection des trois océans. 

1991 – Capitaine de frégate (MRC, retraité) Charles Herbert Little, CD, M.A.,       F.R.C.G.S.*

Le capitaine de frégate Little a reçu la Médaille de l'Amiral pour ses efforts remarquables dans l'organisation et l'élaboration du programme de la Division universitaire d'instruction navale, qui visait à inculquer aux stagiaires une conscience, une appréciation et une compréhension accrues des affaires maritimes canadiennes. Bon nombre de stagiaires de ce programme ont fait de longues carrières dans la Marine royale canadienne, et ont tous largement bénéficié des efforts du capitaine de frégate Little. 

1990 – Capitaine (MRC) Thomas Charles Pullen, OC, CD*

Le capitaine Pullen a reçu la Médaille de l'Amiral pour sa contribution exceptionnelle à la navigation, à l'exploration, à la connaissance géographique et à l'avancement de la recherche scientifique concernant l'Arctique. Cette reconnaissance souligne surtout ses réalisations pendant qu'il était commandant du NCSM Labrador et l'appui qu'il a accordé aux différents projets dans l'Arctique. Il s'est distingué par son expertise hors du commun et sa remarquable intelligence de l'approche des problèmes relatifs aux opérations dans l'Arctique, mais aussi par ses efforts inlassables comme grand spécialiste dans son domaine grâce à des études poussées, lesquelles sont jugées d'une importance exceptionnelle et spéciale pour le Canada et les affaires maritimes. 

1989 – Capitaine de frégate (MRC, retraité) Charles Robert Nixon, CD, M.Sc., P.Eng*

Le capitaine de frégate Nixon a reçu la Médaille de l'Amiral pour sa contribution exceptionnelle aux affaires maritimes canadiennes durant sa carrière d'officier maritime en service en Corée et en temps de paix. Il s'est forgé une solide réputation grâce à ses écrits remarquablement rédigés sur les affaires maritimes, la participation du Canada à l'OTAN, la participation du Canada à la sécurité nationale et internationale et les initiatives canadiennes en matière de désarmement. Suite à son service militaire, le capitaine de frégate Nixon a travaillé pour la fonction publique où il a été nommé sous‑ministre de la Défense nationale. À ce titre, il a pleinement participé à la redynamisation du ministère de la Défense nationale, et a veillé à ce que la Marine canadienne continue de survivre aux énormes pressions économiques et financières. Avant de quitter le poste de sous-ministre, il a réussi à obtenir l'approbation d'un projet d'acquisition de frégates canadiennes de patrouille, d’avions de patrouille à long rayon d'action et de chasseurs CF-18. 

1988 – Mlle Moira Dunbar, OC, M.A., F.R.S.C.*

Mlle Dunbar a reçu la Médaille de l'Amiral en reconnaissance de son travail dans l'Arctique lorsqu'elle était employée au Conseil de recherches pour la défense du Canada. Elle a joué un rôle influent dans la promotion de la navigation hivernale et la création d'un service de reconnaissance et de prévision des glaces au Canada. Ses travaux pionniers sur l'utilisation de radar aéroporté à balayage latéral en vue de l'observation des glaces marines ont aidé énormément à entreprendre l'étude des courants et du mouvement des glaces marines. Mlle Dunbar est également reconnue mondialement comme historienne des régions polaires grâce à ses nombreux et divers travaux publiés en anglais et en russe sur la navigation dans les eaux couvertes de glace du Canada et de l'Arctique canadien. 

1987 – D. Michael Curtis Eames, B.Sc., M.Eng., D.Sc.*

M. Eames a reçu la Médaille de l'Amiral pour ses contributions appréciables et remarquables aux activités maritimes canadiennes, grâce aux recherches et études scientifiques connexes qu'il a menées durant sa carrière. Ses apports, notamment dans les domaines de l'hydrodynamique et de l'analyse des systèmes, ont été essentiels à la planification des opérations et des politiques maritimes. 

1986 – Capitaine de frégate (RMRC, retraité) Louis C. Audette, OC, c.r., B.A., L.Ph., L.L.B.*

Le capitaine de frégate Audette a reçu la Médaille de l'Amiral pour sa contribution permanente et exceptionnelle aux affaires maritimes au Canada. Ses réalisations dans le domaine des affaires maritimes internationales ont été d'un apport précieux pour les pays maritimes du monde. 

1985 – Commodore (RMRC, retraité) Robert I. Hendy, VRD, CD, c.r.*

Le commodore Hendy a reçu la Médaille de l'Amiral pour sa contribution soutenue et largement reconnue aux affaires maritimes durant des années en tant qu'officier supérieur de la Marine à Toronto. Il a été président de la Conférence des associations de la défense et président national de la Ligue navale du Canada. Membre fondateur de l'Institut canadien des études stratégiques, il a joué un rôle essentiel dans l'organisation initiale de l'Association royale canadienne de la marine.