Nouvelles de l'Atlantique

Peu importe le défi, les Canadiens peuvent être certains que leur Marine est « toujours là, toujours prête » à faire face à des demandes changeantes, à des situations d’urgence et à des menaces à notre souveraineté et à notre sécurité en constante évolution.

Qu’il s’agisse d’un déploiement dans la mer d’Oman dans le cadre des opérations de sécurité maritime, d’une participation aux opérations nationales ou d’aide humanitaire ou d’un soutien aux collectivités locales dans lesquelles nous vivons, nous avons des histoires à partager, et nous vous invitons à mieux connaître les contributions de votre marine au Canada et dans le monde.

 Les médias peuvent communiquer avec les Affaires publiques des Forces maritimes de l’Atlantique par téléphone au 902-427-3766 ou par courriel à MARLANTPublicAffairs@forces.gc.ca. En cas d’urgence après les heures normales de travail, communiquez avec c l’officier des affaires publiques de service par téléphone au 902-452-5280 ou par courriel à hfx.dutypao@forces.gc.ca.

 


 

MATELOT DE 1re CLASSE JOEL LALONDE

MATELOT DE 1re CLASSE JOEL LALONDE

Ville natale : Kingston (Ont.) Canada

Années de service : 9

Après avoir passé un certain temps au sein de l’Unité de plongée de la flotte, j’ai adoré la vie de plongeur-démineur et j’ai compris que c’était le mode de vie qui m’intéressait. J’ai entamé ma carrière de plongeur-démineur après avoir réussi le processus de sélection.  

 

Matelot de 1re classe Adam Mullin

Matelot de 1re classe Adam Mullin

Ville natale : Halifax (N.‑É.) Canada

Années de service : 9

Je me suis enrôlé dans les FAC pour servir mon pays et avoir un emploi stimulant qui me permettrait de parcourir le monde.

matelot de 2e classe Andréanne Larouche

Le matelot de 2e classe Andréanne Larouche

Cette native de Chicoutimi (Québec) s’est jointe à la Marine royale canadienne en 2014 en tant qu’opératrice d’équipement d’informations de combat (Marine), et elle est enthousiaste à l’idée d’entreprendre sa première mission. Le désir de faire de nouvelles rencontres partout au pays et de visiter de nouvelles villes au Canada et à l’étranger figure parmi les raisons pour lesquelles le matelot de 2e classe Larouche s’est enrôlée dans les Forces armées canadiennes.

Nouvelles de l'Atlantique - Archive