Unités FMAR(A)

Les Forces maritimes de l’Atlantique [FMAR(A)] jouent un rôle essentiel dans la sécurité maritime grâce à leur position stratégique à Halifax, le long des principales routes commerciales qui nous lient à l’Europe, aux États-Unis, à l’Amérique du Sud et, en fait, aux quatre coins de la planète.

En bref, la marine sur la côte Atlantique comprend le Quartier général des Forces maritimes de l’Atlantique; la Base des Forces canadiennes Halifax, y compris la Station des Forces canadiennes St. John’s; la Flotte canadienne de l’Atlantique; et l’Installation de maintenance de la Flotte Cape Scott.

Quartier général des Forces maritimes de l’Atlantique

Situé dans l’enceinte de l’arsenal canadien de Sa Majesté à Halifax, le Quartier général des Forces maritimes de l’Atlantique constitue le centre de production des Forces maritimes de l’Atlantique et le centre de contrôle à partir duquel le commandant et son personnel de soutien évaluent et exécutent les engagements quotidiens, tout en donnant des directives aux unités subalternes.

Base des Forces canadiennes Halifax

La Base des Forces canadiennes a fait beaucoup de chemin depuis la création du chantier de construction maritime chantier naval en 1759 et continue d’offrir un soutien remarquable à l’équipe de la Flotte et du ministère de la Défense nationale.

La Base des Forces canadiennes Halifax offre le soutien matériel, administratif, logistique et opérationnel à la Force opérationnelle interarmées (Atlantique), aux Forces maritimes de l’Atlantique et aux unités hébergées. L’équipe du commandant de la base est composée de militaires et de civils dirigés par cinq chefs de bureau. Sous la supervision du chef d’état-major et relevant du commandant de la base, les chefs de bureau offrent des services dans les domaines suivants : génie construction, logistique (y compris transports et génie électromécanique), administration, sécurité et gestion de l’environnement et opérations de la base (police militaire et de sécurité).

La Base des Forces canadiennes est la base militaire la plus importante au Canada. Elle compte un effectif d’environ 7500 militaires et 2300 civils et entend être l’Équipe de la défense la plus progressiste et la plus moderne du pays, essentielle au succès opérationnel et partie intégrante de la collectivité.

Station des Forces canadiennes St. John’s

La Station des Forces canadiennes St. John’s est une station de soutien opérationnel située à St. John’s (Terre-Neuve-et-Labrador). Elle compte un personnel militaire et civil d’environ 85 personnes, chargé d’offrir un soutien opérationnel et logistique à 11 unités hébergées ainsi qu’un soutien essentiel aux navires militaires qui visitent la ville de St. John’s. La Station est également chargée de répondre immédiatement aux situations de crise dans la péninsule d’Avalon.

Flotte canadienne de l’Atlantique

Dans l’environnement actuel complexe et en constante évolution, la Flotte canadienne de l’Atlantique est chargée de mettre sur pied des forces navales afin de répondre aux besoins du Canada au pays et à l’étranger, à tout moment. Elle doit s’acquitter notamment des tâches suivantes : opérations en haute mer, opérations côtières, aide humanitaire et opérations d’évacuation de non-combattants.

En outre, la Flotte canadienne de l’Atlantique soutient et défend les forces côtières, les forces de plongée et les forces sous-marines partout où elles doivent se rendre – que ce soit dans le grand nord ou dans les eaux du bassin des Caraïbes, dans la mer d’Oman et au-delà.

Pour répondre aux exigences de la mission, la Flotte canadienne de l’Atlantique maintient la mise sur pied d’une force qui cultive tous les aspects liés aux effectifs, à l’équipement, à l’instruction et à la soutenabilité.  

Axé sur les opérations et complètement mobile, l’état-major de la Flotte canadienne de l’Atlantique peut diriger des groupes opérationnels tant à partir de la terre qu’en mer à bord d’un navire de la Marine royale du Canada, le cas échéant. S’il y a lieu, les éléments d’état-major sont capables de déployer dans le monde pour appuyer les opérations. Les marins canadiens qui travaillent au sein de la flotte passent en moyenne 200 jours en mer.

La Flotte canadienne de l’Atlantique the Canadian compte essentiellement les unités suivantes :

  • Une flotte de 15 navires canadiens de Sa Majesté
    Sept frégates de patrouille polyvalentes, six navires de défense côtière et deux sous-marins de patrouille à long rayon d’action.
  • Cinquième groupe des opérations maritimes
    Offrir un soutien logistique, administratif et technique ainsi qu’un personnel de la planification et des opérations aux unités de la Flotte canadienne de l’Atlantique.
  • Entraînement maritime (Atlantique)
    Offrir de l’instruction, de l’expertise et du soutien en évaluation opérationnelle à la Flotte atlantique.
  • Unité de plongée de la Flotte (Atlantique)
    L’unité en pleine marche compte environ 120 plongeurs et personnel de soutien formés aux tâches suivantes : opération de lutte contre les mines, réparation sous l’eau de routine et d’urgence, neutralisation des explosifs et munitions, fouilles des fonds marins, entretien et réparation de l’équipement de plongée, sauvetage de sous-marin et instruction en plongée et soutien aux autres organismes gouvernementaux.

Installation de maintenance de la Flotte Cape Scott

Située dans l’enceinte de l’arsenal canadien de Sa Majesté à Halifax, l’Installation de maintenance de la Flotte Cape Scott (IMF Cape Scott) est le complexe militaire industriel le plus vaste du Canada.

L’équipe comprend à la fois du personnel militaire et civil qui appuient le commandant des Forces maritimes de l’Atlantique, en offrant des services de génie et de maintenance efficaces et rentables aux 15 bâtiments que compte la Flotte canadienne de l’Atlantique.

 L’IMF Cape Scott est chargée d’offrir une orientation fiable et compétente en matière de génie et de maintenance, des services de consultation et de gestion des risques techniques afin que les Forces maritimes de l’Atlantique puissent générer, employer et maintenir une flotte compétente.