Équipe de direction FMAR(P)

Commandant des Forces maritimes du Pacifique

CONTRE-AMIRAL ART MCDONALD, MSM, CD

Le Cam McDonald - FMAR(P)

Le Cam McDonald - FMAR(P)

Le contre-amiral Art McDonald pris le commandement des Forces maritimes du Pacifique et de la Force opérationnelle interarmées du Pacifique le 22 juillet 2016.

Immédiatement avant de prendre les commandes des Forces maritimes du Pacifique, le Cam McDonald (alors Cmdre McDonald) a été le directeur général - Développement des forces de la Marine (DGDFM) de 2013 à 2016, mandat pendant lequel il a planifié et exécuté l'un des plus grands remaniements de l'histoire de la MRC en temps de paix. Ses expériences de travail au sein de l'état-major de la Marine incluent le poste de directeur - Besoins de la Marine, de 2012 à 2013, ainsi qu'une période de service comme secrétaire général du chef d'état-major de la Marine, de 2005 à 2007.

En tant qu'officier navigant, il a servi à bord des Navires canadiens de Sa Majesté Vancouver (officier de quart à la passerelle, 1991-1992), Montreal (officier de quart à la passerelle, 1992-1994), Calgary (officier de guerre de surface, 1994-1996 et officier des opérations/de combat, 1996-2000). Pendant deux missions de déploiement de six mois à bord du Calgary, il a navigué autour de la planète en 1995 et participé à des missions d'application de sanctions des Nations Unies dans la mer Adriatique (1995) et le golfe d'Oman (deux fois, en 1995 et en 1999). En tant qu'officier de l'armement de la Flotte canadienne du Pacifique en 2001-2002, il a supervisé le programme de tirs de missiles de la Flotte, puis il a été de nouveau envoyé en mission dans la mer/le golfe d'Oman - cette fois en tant qu'officier de quart du groupe opérationnel des navires amiraux Ottawa et Algonquin, dans le cadre de l'opération APOLLO (Roto 1), la contribution du Canada à la campagne mondiale de lutte contre le terrorisme. Il a ensuite été commandant en second du NCSM Regina de 2003-2005, puis il a commandé le NCSM Halifax, de 2007 à 2009. À ses fonctions de commandant du Halifax, en 2008, il a ajouté pendant six mois les fonctions de chef d'état-major - Opérations de la Flotte canadienne de l'Atlantique. Après avoir été promu au grade de capitaine de vaisseau et pendant son mandat de commandant du cinquième groupe des opérations maritimes en 2010-2011, il a dirigé des opérations maritimes d'aide humanitaire et de secours en cas de catastrophe à titre de commandant de la composante maritime de la Force opérationnelle interarmées en Haïti à la suite du séisme dévastateur qui a ravagé Haïti en 2010. Comme commandant du cinquième groupe des opérations maritimes, il a aussi commandé un Groupe opérationnel multinational combiné de forces navales et de gardes côtières de sept navires dans l'Extrême-Arctique, en 2010, dans le cadre de l'opération NANOOK.

Le contre-amiral McDonald est un Néo-Écossais pur et dur, né à New Waterford, au Cap Breton. Il a obtenu son diplôme du Collège militaire royal en 1990 et possède un baccalauréat en études militaires et stratégiques et une maîtrise en études de la Défense. Il a également obtenu son diplôme du cours de commandement et d'état-major du Collège des Forces canadiennes. Il a aussi obtenu en 2012 un diplôme du Programme de sécurité nationale (PSN).

Premier maître des Forces maritimes du Pacifique

LE PREMIER MAÎTRE DE 1RE CLASSE GRÉGOIRE, MMM, CD

Pm 1 Grégoire

Pm 1 Grégoire

Le premier maître de 1re classe Grégoire s’enrôle dans les Forces armées canadiennes le 1er novembre 1986 comme technicien d’armement naval. Il sert à bord des NCSM Terra Nova, Yukon, Mackenzie, Annapolis, Fraser, Halifax, Ville de Québec, St John’s, Toronto ainsi qu’au sein de l’unité Entraînement maritime (Atlantique). Pendant son service en mer, il participe aux opérations de déploiement suivantes : Op FORWARD ACTION, Op SHARPGUARD, Op APOLLO, Op UNISON et Op REASSURANCE.  

Parmi ses affectations à terre, il sert de nombreuses années à l’École du génie naval des Forces canadiennes et occupe les postes suivants : instructeur de l’équipement de la classe Halifax, instructeur principal de la classe Halifax, responsable du calendrier du cours de technicien d’armes navales et instructeur-chef des armes navales. De plus, il agit à titre de technicien de projets spéciaux au Centre de guerre navale des Forces canadiennes (Halifax) et comme chef adjoint du défilé lors de la consécration du drapeau royal le 27 juin 2009. Le premier maître de 1re classe Grégoire est nommé membre de l’Ordre du mérite militaire en 2009. Il est diplômé du Programme avancé de perfectionnement professionnel des militaires du rang au Collège militaire royal du Canada à Kingston, où il a obtenu un certificat en études militaires en 2013. Il assume sa première affectation à titre de capitaine d’armes à bord du NCSM St John’s en juin 2013 et a été en mesure de soutenir une relève sur place pour aider au maintien en puissance du NCSM Toronto lors de l’Op ARTEMIS.  

En avril 2014, le premier maître de 1re classe Grégoire est nommé capitaine d’armes du NCSM Toronto à bord duquel il participe à sa dernière importante mission qui visait à appuyer nos alliés de l’OTAN dans le cadre de l’Op REASSURANCE MEASURES. À partir de juillet 2015, le premier maître de 1re classe Grégoire est nommé adjudant-chef de l’organisation du Chef – Développement des Forces qui est responsable du développement des capacités futures requises pour produire des forces militaires pertinentes sur le plan stratégique, souples sur le plan opérationnel et décisives sur le plan tactique. 

Le PM 1 Grégoire est nommé à son poste actuel de premier maître de formation des Forces maritimes du Pacifique en septembre 2016.

Commandement à la Flotte canadienne du Pacifique et du Système D’instruction Navale

COMMODORE J.B. ZWICK, OMM, CD

le capf Zwick

Originaire de Vancouver (Colombie-Britannique), le commodore Jeffery Zwick joint les Forces canadiennes dans le cadre du Programme d'enrôlement direct des officiers en 1989 après avoir obtenu son baccalauréat ès arts en histoire de l’Université de la Colombie-Britannique. En tant qu’officier subalterne de 1993 à 1999, il suit sa formation initiale d’officier de la marine et occupe des postes dans le domaine de la guerre maritime et à bord du NCSM Algonquin comme officier de combat.

Promu capitaine de corvette en 1999, son poste d’officier de l’armement pour la Flotte canadienne du Pacifique le prépare à assumer le rôle d’officier d’état-major de guerre de surface auprès du commandant de la Force navale permanente de l'Atlantique (STANAVFORLANT) en 2001. Alors qu’il est à la STANAVFORLANT, il participe à l’opération Active Endeavour, en appui à l’article 5 de l’OTAN, lors des opérations contre le terrorisme en Méditerranée. À la suite de cette expérience avec l’OTAN, il est nommé J5 Plans maritimes au sein du Groupe des opérations interarmées des Forces canadiennes (GOIFC) à Kingston (Ontario) en 2003. Il dirige l’équipe d’assistance de planification consulaire au cours de l’opération Helix, l’évacuation sans combat de plus de trois cents personnes en Haïti. En outre, il est membre de l’équipe d’activation de l’opération Halo menée afin d’aider la force multinationale sanctionnée par les Nations Unies à apporter la stabilité en Haïti. Son expérience internationale s’aiguise lorsqu’il est nommé commandant du NCSM Toronto en 2004 dans le cadre de l’opération Altair, alors que son navire est intégré au groupe aéronaval de l’USS George Washington. L’opération Altair est la contribution maritime des Forces armées canadiennes lors de la campagne de la coalition menée par les États-Unis contre le terrorisme connue sous le nom d’opération Enduring Freedom.

En 2005, il est promu capitaine de frégate et joint l’état-major naval au QGDN en tant qu’officier supérieur d’état-major Gestion de la flotte – Politique et disponibilité opérationnelle. En tant qu’expert en guerre maritime et interarmées, ses fonctions comprennent la supervision des questions de la politique navale canadienne et de l’état de préparation de la flotte en ce qui a trait à la guerre de surface, la guerre sous-marine, le matelotage et la navigation. En juin 2007, il est nommé commandant du NCSM Montréal. Un des faits saillants de son commandement est la participation du navire à l’opération Caribbe, une coalition contre le trafic de stupéfiants. Lors de cette opération, le NCSM Montréal fournit un appui direct à la saisie du MV Agenmemon qui transportait 4,3 tonnes métriques de cocaïne.Promu en 2010, le capitaine de vaisseau Zwick sert comme directeur de la coordination stratégique à Ottawa. Il sert ensuite en tant que Directeur - Planification des forces de la Défense et conseiller en matière de programme de la défense auprès du vice-chef d’état-major de la Défense.En 2015, le commodore Zwick est promu à son grade actuel et est nommé commandant de la Flotte canadienne du Pacifique et commandant du Système d’instruction navale.Le commodore Zwick détient une maîtrise en études de la défense et a suivi le programme d’études de sécurité nationale du Collège des Forces canadiennes à Toronto. Lui et sa charmante épouse Marta résident actuellement à Victoria, en Colombie-Britannique.

le commandement de la base des Forces canadiennes (BFC) Esquimalt

CAPITAINE DE VAISSEAU S.M. WADDELL, MSM. CD

Le Capv Waddell

Le capitaine de vaisseau (Capv) Steve Waddell a grandi à Temagami, dans le Nord de l'Ontario et il s'est enrôlé dans la Marine royale canadienne en 1990. Marin dans l'âme, il a passé la plus grande partie de sa carrière en mer; il a effectué plusieurs déploiements opérationnels : golfe Persique, mer d'Oman, Adriatique et les eaux au large de la Corne de l'Afrique et de la péninsule coréenne. Parmi les missions auxquelles il a participé figurent l'imposition des sanctions des Nations Unies à l'encontre de l'Iraq et de l'ancienne Yougoslavie, des opérations antiterroristes dans la région du Golfe et des patrouilles de lutte contre la piraterie dans l'océan Indien. Les points forts de sa carrière ont été faire le tour du monde à bord du navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Calgary en tant que navigateur, servir en tant qu'officier d'état major au sein d'un groupe aéronaval américain en déploiement et commander la frégate NCSM Fredericton au cours d'une mission de lutte contre la piraterie au large de la Somalie.

Le Capv Waddell a occupé plusieurs postes d'état-major, y compris des périodes de service de navigation côtière en tant qu'instructeur en navigation au Centre d'entraînement des officiers de la marine et en tant qu'officier des opérations à Entraînement maritime (Pacifique). Après avoir été commandant de frégate, il a été transféré à Ottawa où il a été le directeur – Stratégie navale à l'état-major de la Marine. Après avoir été promu à son grade actuel, il a été nommé adjoint au chef d'état-major – Opérations au Commandement Canada – désormais le Commandement des opérations interarmées du Canada – où il a dirigé des opérations interarmées au niveau national des Antilles à l'Arctique.

Après sa période de service interarmées, le Capv Waddell a servi en tant que conseiller au groupe des initiatives du chef d'état-major de la Défense avant d'aller étudier au Naval War College, à Newport (Rhode Island), aux États-Unis. Il prend le commandement de la base des Forces canadiennes (BFC) Esquimalt le 30 juillet 2014

Le Capv Waddell est titulaire d'un baccalauréat de l'Université du Manitoba, d'une maîtrise du King's College de Londres (R.-U.) et d'un diplôme en affaires de sécurité nationale et études stratégiques du Naval War College américain. Il a des goûts très éclectiques en musique, mais il aimerait jouer mieux de sa basse. Toutefois, il est tout aussi heureux d'admirer, avec son épouse, la progression du talent musical de leurs deux enfants.