Force opérationnelle interarmées (Pacifique)

FOIP

Force opérationnelle interarmées (Pacifique)

Le commandant de la Force opérationnelle interarmées (Pacifique) (FOIP) relève de l’officier supérieur responsable des opérations interarmées du Canada pour la défense du pays et pour l’exécution des opérations de soutien aux civils dans la zone de responsabilité (ZResp) de la FOIP. Quand il en reçoit l’ordre, le commandant contribue à la défense de l’Amérique du Nord avec les forces alliées.

Pour exécuter ces opérations, le commandant de la FOIP peut faire appel aux forces militaires présentes dans sa ZResp, en fonction des besoins et des autorisations reçues.

Le commandement des opérations interarmées du Canada a été créé le 5 octobre 2012. Le commandement réaffirmait que la première priorité des FC est la sécurité des Canadiens. Ce commandement est le mécanisme par lequel les commandants, aux paliers national et régional, disposent de l’autorisation immédiate de déployer des ressources navales, terrestres et aériennes dans leur zone de responsabilité pour appuyer les opérations nationales.

Le commandant de la FOIP peut répondre aux besoins (crise, défense nationale, sécurité ou situation d’urgence) dans les zones de l’océan Pacifique contiguës à la côte Ouest du Canada ou en Colombie-Britannique.

Il incombe au quartier général de surveiller ce qui se passe pour dresser un tableau général de la sécurité et de la défense dans la région du Pacifique. Il lui appartient notamment d’établir des plans d’urgence et de se tenir prêt à les mettre en œuvre avec ses partenaires.

Le commandant de la FOIP est également le commandant des FMAR(P), et aussi du centre de recherche et sauvetage de la région de Victoria, et le commandant régional des cadets.

39 CBG

39e Groupe-brigade du Canada

SPLENDOUR SINE OCASU  « Éclat sans ternissure »

Le 39e Groupe-brigade du Canada est une formation de la Réserve de l’Armée de la 3e Division du Canada. Le 39 GBC représente l’Armée en Colombie-Britannique et son quartier général est à Vancouver, en Colombie-Britannique. Le 39 GBC a été créé en mars 1997, remplaçant le district de la milice de la Colombie-Britannique. Certaines des 11 unités appartenant à la 39e Brigade ont été créées dès 1883, comme The British Columbia Regiment (Duke of Connaught’s Own).

Le 39e Groupe-brigade du Canada est spécialiste de la disponibilité opérationnelle constante pour les opérations nationales et internationales. Les soldats de la Brigade sont entraînés, testés et requalifiés afin d’être prêts pour des situations défavorables : intervention en cas de tremblement de terre, construction de ponts d’urgence, lutte contre les inondations et les incendies, et la guerre moderne dans les missions canadiennes. Les soldats de la 39e Brigade sont également formés pour mener des opérations dans des environnements hostiles allant des missions en zone urbaine aux missions en terrain montagneux, hivernales et en milieu sauvage.

La Brigade est composée de 11 unités de la Réserve de l’Armée représentées dans les communautés de la province. Les unités de Réserve de l’Armée de terre mentionnées ci-dessous sont soutenues par la BFC Esquimalt :

  • 5e Régiment d’artillerie de campagne (Colombie-Britannique) de l’Artillerie royale canadienne. 
  • 11e Ambulance de campagne (Victoria)
  • 39e Régiment des transmissions

            -     39e Régiment des transmissions, 3e Escadron

            -     39e Régiment des transmissions, 2 e Escadron

            -     11e Bataillon des services (Victoria)

  • Le Canadian Scottish Regiment (Princess Mary`s)
4e Groupe PRC

4e Groupe de patrouille des Rangers canadiens

Le 4e Groupe de patrouille des Rangers canadiens (4 GPRC) est responsable des quatre provinces de l'Ouest du Canada et relève de la 3e Division du Canada (3 Div C).

Le personnel du 4 GPRC forme des patrouilles qui sont affectées à des missions de sécurité nationale et de sécurité publique dans les régions côtières, isolées et peu peuplées de l'Ouest du Canada que d’autres éléments des Forces armées canadiennes ne peuvent couvrir pour des raisons logistiques ou économiques.

Les Rangers canadiens du 4 GPRC ont joué un rôle essentiel par le passé en aidant la GRC et les autorités locales de maintien de l'ordre à

         -  effectuer des patrouilles de la côte Ouest et des eaux du Canada;

         -  surveiller les déplacements illégaux dans les eaux du Canada;

         -  effectuer de nombreuses opérations de recherche et de sauvetage;

         -  participer à l'évacuation de collectivités.