De la Saskatchewan à un navire de guerre par la magie de la technologie

Galerie d'images

"Bravo Zulu" / Le 19 novembre 2015

Chaque semaine, nous célébrons les exploits des hommes et des femmes de la Marine d’un bout à l’autre du pays.

Nous utilisons pour ce faire la formule traditionnelle de la marine pour marquer un travail bien fait…

…Bravo Zulu

_____________________________________________________________

Bravo Zulu à l’enseigne de vaisseau de 1re classe Jamie Tobin du NCSM Winnipeg qui a réussi à présenter la réalité de la vie à bord d’un navire déployé de la Marine royale canadienne à des élèves et au personnel enseignant d’une école de la Saskatchewan à quelque 7 000 kilomètres de distance à l’occasion d’une activité spéciale du jour du Souvenir.

La division scolaire Prairie Valley de la campagne saskatchewanaise a fait une demande auprès de la MRC pour se brancher virtuellement à un navire dans le cadre du programme des conférenciers de la semaine des vétérans, qui associe des conférenciers des Forces armées canadiennes à des écoles et divers organismes partout au pays. L’école espérait entrer en contact avec les marins du NCSM Regina, mais comme ce navire est présentement en procédure de modernisation, on a confié cette tâche au NCSM Winnipeg en déploiement en Europe dans le cadre de l’opération REASSURANCE. 

L’Ens 1 Tobin et quelques-uns de ses camarades technophiles astucieux à bord du Winnipeg ont trouvé le moyen d’utiliser la technologie pour réaliser cette rencontre virtuelle, en dépit des nombreuses difficultés techniques. En effet, quand un navire est en mer, les connections internet ne sont pas assez robustes pour mener une vidéoconférence en temps réel. Il n’y avait aucune possibilité de se brancher avant que le navire n’arrive à Lisbonne au Portugal.

Une fois sur place, la course à l’acquisition de cartes SIM en vue de monter un puissant réseau WiFi privé a commencé. Avec le soutien du service des techniciens de coque, et au moyen d’un téléphone cellulaire personnel, le hangar d’hélicoptère est devenu une borne d’accès WiFi privée suffisamment fiable pour envoyer et recevoir un signal audio et vidéo sans décalage.

Grâce à ses habiletés à résoudre les problèmes, l’Ens 1 Tobin a pu faire une présentation de 15 minutes depuis le point d’amarrage du NCSM Winnipeg à Lisbonne pour un groupe d’élèves et d’enseignants intéressés de l’école élémentaire Edenwold du village d’Edenwold en Saskatchewan, à 45 kilomètres au nord de Regina. Le bureau central de la division scolaire était aussi branché au site. L’Ens 1 Tobin a répondu aux questions des élèves et du personnel sur la vie à bord du Winnipeg, la signification du jour du Souvenir et les opérations des FAC.

Espérons que les leçons apprises lors de cette première permettront aux membres de la MRC – au pays et à l’étranger – de tenir d’autres activités semblables à l’avenir en utilisant la technologie dans le but de communiquer et de se rapprocher des Canadiens aux quatre coins du pays.