Un marin canadien aux commandes d’une force opérationnelle de lutte contre le terrorisme

Galerie d'images

La Vigie - Hiver 2017 / Le 1 février 2017

Par Darlene Blakeley

Pour la deuxième fois en deux ans, un officier de marine canadien commandera la Force opérationnelle multinationale 150 (FOM 150), une force opérationnelle de lutte contre le terrorisme, au quartier général à Manama, à Bahreïn.

À la cérémonie de passation de commandement en décembre, le commodore Haydn C. Edmundson, au nom du Canada, a officiellement pris la relève du Cmdre Bilal Abdul Nasir, de la marine pakistanaise.

La FOM 150 est l’une des trois forces opérationnelles sous le commandement des Forces maritimes multinationales (FMM), une coalition navale multinationale qui veille à la sécurité, la stabilité et la prospérité sur une superficie d’environ 3,2 millions de milles carrés d’eaux internationales, qui comprend certaines des plus importantes routes maritimes du monde. Les 31 pays partenaires participent volontairement aux efforts de la coalition.

Le présent déploiement s’inscrit dans l’opération Artemis, la contribution continue des Forces armées canadiennes (FAC) à la sécurité maritime et à la lutte contre le terrorisme dans la mer Rouge, le golfe d’Aden, la mer d’Oman et le golfe d’Oman.

« C’est un honneur de commander cette force opérationnelle et de collaborer avec nos partenaires de la sécurité maritime dans la région pendant les quatre prochains mois, affirme le Cmdre Edmundson. Pendant que le Canada sera aux commandes de la FOM 150, nous contribuerons à l’ensemble des efforts dans la région pour éliminer les activités terroristes en empêchant le transport maritime de marchandises illicites des organisations terroristes. Pour ce faire, il faudra commander les navires et le personnel des pays partenaires affectés à la FOM 150 ».

Le Canada a déjà commandé deux fois la FOM 150 : en 2008, puis de décembre 2014 à avril 2015. En plus de ces périodes de commandement, le Canada a fourni des contingents à l’appui de la FOM 150 commandée par d’autres pays. De décembre 2015 à avril 2016, un contingent canadien comptant cinq officiers et deux militaires du rang de la Marine royale canadienne (MRC), puis d’avril à août 2016, cinq membres de la MRC ont été affectés à Bahreïn.

À Bahreïn, le Cmdre Edmundson est entouré de 28 membres des FAC et de deux employés civils du ministère de la Défense nationale. Par ailleurs, huit membres du personnel de la Marine royale australienne font partie de l’équipe du quartier général, dont le commandant adjoint, le capitaine de vaisseau Paul Scott.

Selon le Cmdre Edmundson, le Canada doit à ses citoyens, ses alliés et ses partenaires de contribuer à protéger les océans. « Voici pourquoi les FAC participent à la protection des eaux internationales : pour veiller à ce que les activités commerciales légitimes sur lesquelles repose l’économie mondiale se déroulent sans menace d’activités terroristes. »

« Le commandement de la FOM 150 est également important, car il prouve notre volonté et notre capacité de diriger d’importantes missions avec nos principaux alliés ainsi que différents partenaires régionaux. Les partenariats avec des pays aux vues similaires offrent aux FAC l’occasion de participer à des opérations multinationales pour améliorer l’interopérabilité et permettre au Canada d’être au courant des activités et des défis régionaux et de participer aux efforts ».

Pendant son mandat de quatre mois, le Cmdre Edmundson dirigera les équipes internationales responsables des opérations de sécurité maritime, incluant l’arraisonnement des navires et au besoin la saisie d’armes et de stupéfiants utilisés pour financer les activités terroristes à l’échelle mondiale. « Notre objectif consiste à dissuader et à empêcher ces organisations de mener leurs activités grâce au trafic de marchandise illicite », précise‑t‑il.

De plus, le MDN et les FAC apportent une nouvelle capacité, soit l’échange d’information non classifiée de connaissance de la situation en temps quasi réel avec les partenaires de la FMM. Grâce à cette capacité, les partenaires auront un portrait plus clair de la circulation maritime régionale et des activités courantes en haute mer, améliorant ainsi les opérations.

Le système non classifié de connaissance de la situation par télédétection, comprend une unité de déploiement mobile qui permet le téléchargement d’information à partir des satellites commerciaux jusqu’à une station au sol à Bahreïn.

 Par ailleurs, l’opération Artemis permettra de mobiliser les dirigeants régionaux et de mener des activités de renforcement des capacités avec des partenaires de sécurité maritime pour assurer la sécurité et la stabilité à long terme dans la région grâce aux capacités améliorées de sécurité maritime permettant de surmonter les difficultés posées par les réseaux terroristes.

La vaste expérience du Cmdre Edmundson lui sera utile dans le cadre de ses nouvelles fonctions à titre de commandant de la FOM 150. Pendant ses 30 années de carrière dans la MRC, le Cmdre Edmundson a servi à bord de navires partout dans le monde. Il a passé trois ans avec la U.S. Navy à San Diego (Californie) et été le second du Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Calgary dans la mer d’Oman en 2003 dans le cadre de l’opération Apollo. En 2008, lorsqu’il était capitaine du NCSM Regina, il a participé à une mission en Extrême‑Orient avec la 7e flotte de la U.S. Navy, en plus de mener des missions d’Affaires mondiales Canada en Asie-Pacifique.

« En juillet 2011, j’ai échangé mon uniforme bleu contre une tenue de combat camouflage jaune sable pour participer à une mission d’un an en Afghanistan dans le cadre de l’opération Attention. Je porte de nouveau la tenue de combat jaune sable à Bahreïn, où je suis fier de servir aux côtés des Canadiens et des Australiens de mon équipe pour lutter contre les activités des organisations terroristes et leurs éléments habilitants ».

À l’instar de la plupart des marins qui doivent concilier travail et vie personnelle, le Cmdre Edmundson est bien conscient du fardeau sur les familles lorsque leurs proches sont en déploiement, en particulier pendant les fêtes.

« Ma famille m’appuie beaucoup dans ma carrière et comprend l’important travail du gouvernement du Canada et des membres des FAC dans cette importante région du monde. Je suis également très reconnaissant à l’ensemble de ma famille, qui mérite d’être félicitée pour son dévouement envers notre mission. »

Le Cmdre Edmundson commandera la FOM 150 jusqu’en avril.