Document d’information : Futur système d’instruction navale

La mission de la Marine royale canadienne (MRC) consiste à mettre sur pied des forces maritimes polyvalentes et aptes au combat pour appuyer les efforts du Canada à contribuer aux opérations de sécurité partout dans le monde. Notre système d’instruction est un composant important d’une force maritime capable de remplir effectivement cette mission.

La MRC est au milieu de la période de modernisation et de renouvellement de la flotte la plus intense et exhaustive de son histoire en temps de paix. Par conséquent, nos systèmes d’instruction font l’objet de modifications visant à les adapter aux défis que nos navigateurs devront relever pendant la transition vers les nouveaux navires.

Les marins de la MRC devront pouvoir s’adapter et faire preuve de souplesse, ils devront être formés à l’aide d’un système qui cadre avec le contexte d’un environnement maritime en évolution constante. Les progrès de la technologie en matière d’instruction ont donné lieu à la création d’un nouveau système d’instruction innovant qui répond mieux aux besoins.

En 2012, on a lancé l’initiative de transformation du système d’instruction navale en vue de la conception d’un futur système d’instruction navale qui réduirait les coûts, répondrait mieux aux besoins et cadrerait avec les exigences du XXIe siècle. Depuis l’approbation de la nouvelle conception en juillet 2015, la MRC a entamé la transition vers un nouveau système ayant pour objectifs ce qui suit :

  • Une formation qui tire mieux parti des solutions technologiques, dont les simulateurs et les outils d’apprentissage en ligne;
  • Une formation qui reconnaît l’importance du mentorat en tête-à-tête et de la supervision afin de sensibiliser les nouveaux membres de la Marine à la culture navale;
  • Une formation qui est dispensée à l’endroit et au moment où elle est requise, et dans l’endroit où se trouve le militaire, dans la mesure du possible;
  • Une formation qui réduit la nécessité et la durée de la formation grâce à la mise en application de principes et techniques améliorées en matière de rendement humain;
  • Du matériel didactique qui peut être modifié en vue d’optimiser l’utilisation des ressources dans tous les éléments;
  • Un centre d’instruction axé sur la gestion et doté de processus associés à des mesures adéquates du rendement;
  • Une infrastructure modernisée qui favorise l’efficacité et permet une plus grande souplesse en ce qui concerne la mise en œuvre d’un programme d’instruction et l’adoption de méthodes modernes d’instruction;
  • Une formation qui se donne en faisant appel à des partenariats dans la MRC et à l’extérieur de celle-ci;
  • Un système à la fois durable et abordable.

Afin d’atteindre ces objectifs, le nouveau système est conçu pour durer et être souple, tout en intégrant le patrimoine, l’éthique et la philosophie de leadership de la MRC afin de produire un système d’instruction de premier ordre.

Le modèle d’infrastructure modernisé offre un excellent exemple de la viabilité accrue du nouveau système. La MRC donne de l’instruction dans 80 bâtiments différents répartis entre 24 emplacements situés un peu partout au pays; dans le cadre du nouveau système, ce modèle sera réorganisé selon un modèle plus efficace de campus, qui prévoit un quartier général et deux campus (à Halifax et à Esquimalt), ainsi que des sites d’instruction, au besoin. Le nouveau concept s’inspire d’un modèle qu’utilisent déjà les établissements d’enseignement supérieur canadiens et qui consolide la formation dans un environnement disposant de services de soutien et d’infrastructures partagés.

Afin d’accroître l’efficacité et de maximiser les avantages, le nouveau système d’instruction s’appuiera sur l’utilisation de la technologie et sur la collaboration avec l’industrie, le milieu universitaire et les pays alliés dans le but de renforcer la capacité qu’offre le système de mettre sur pied des forces extrêmement interopérables en mesure de travailler dans des environnements opérationnels interarmées et de coalition complexes.

Le recours accru à la technologie a permis de réduire de 10 à 30 % le temps total consacré à la formation. Comme le système passe au nouveau modèle, les investissements dans les nouvelles technologies, les didacticiels et les infrastructures seront nécessaires, mais les économies dans les coûts globaux du programme sont attendus une fois le système est mis en place.

Malgré le passage vers le nouveau système d’instruction, les exercices réels en mer continueront de jouer un rôle essentiel dans le maintien de l’efficacité opérationnelle. Les leçons retenues pendant la transition serviront à améliorer de façon continue le système.

Les changements apportés au nouveau système d’instruction navale s’inscrivent dans l’initiative plus vaste du renouvellement de la Défense entreprise par le ministère de la Défense nationale et les Forces armées canadiennes. Cette initiative englobe les efforts déployés par l’Équipe de la Défense – le personnel tant civil que militaire – en vue de réduire au maximum les pratiques non efficientes, à simplifier les processus opérationnels et à maximiser les résultats opérationnels produits pour le compte du Canada et des Canadiens. Elle est centrée sur la volonté de procéder à une amélioration marquée du cadre de responsabilisation et des processus tout en encourageant vivement l’innovation.

Grâce au renouvellement de la Défense, nous pourrons continuer de fournir la capacité militaire moderne de première classe imaginée dans le cadre de la Stratégie de défense Le Canada d’abord et maintenir l’excellence opérationnelle pour laquelle le Canada est réputé.