Dans les limites budgétaires et les délais prévus : le projet modernisation de la classe Halifax

Galerie d'images

Nouvelles de la Marine / Le 1 décembre 2016

Le NCSM Toronto, la septième et dernière frégate de la Marine royale canadienne de la côte Est, est maintenant sorti de la partie carénage de sa modernisation, terminée par les Chantiers Maritimes Irving Inc. Une cérémonie a été organisée le 29 novembre à Halifax pour souligner ce jalon important, la fin du projet Modernisation des navires de classe Halifax/prolongation de la vie utile (MCH/FELEX).

Cela signifie que les 12 frégates, cinq sur la côte Ouest et sept sur la côte Est, ont terminé la partie carénage de leur modernisation. La dernière étape consiste en une période d’essais et d’évaluation durant la phase de réactivation du NCSM Toronto et de deux autres navires.

Andy Fillmore, député de Halifax, a assisté à l’événement au nom du ministre de la Défense, Harjit S. Sajjan.

« Je suis fier de voir que le gouvernement tient sa promesse de renforcer la position de la Marine royale canadienne en fournissant à nos femmes et hommes de la Marine l’équipement moderne dont ils ont besoin pour accomplir le travail qui leur est confié, » dit M. Fillmore.

Le projet MCH/FELEX était complété en respectant le calendrier et le budget prévus, et visant à apporter des mises à niveau de pointe, Le projet permet à la flotte de frégates de classe Halifax de continuer à jouer leur rôle d’épine dorsale de la flotte du Canada et de contrer les menaces du XXIe siècle.

« Je ne pourrais être plus content ou fier de l’extraordinaire succès qu’est la modernisation de la classe Halifax, dit le vice-amiral Ron Lloyd, commandant de la Marine royale canadienne. Le NCSM Toronto sera bientôt déployé partout dans le monde, aux côtés de ses navires jumeaux, et contribuera fièrement à la défense et à la sécurité du monde au nom de tous les Canadiens. Grâce à ces navires, disposant de capacités mises à jour et polyvalentes, la Marine du Canada sera toujours prête à répondre aux appels d’intervention du gouvernement du Canada. »

Le programme de MCH/FELEX représente un investissement de 4,3 milliards de dollars et comprenait l’ajout d’un nouveau système de gestion de combat conçu par Lockheed Martin Canada, ainsi que de nouvelles capacités radar, un nouveau système de guerre électronique et des technologies de communication et de missiles améliorées. Les frégates modernisées disposent également de nouveaux systèmes qui permettent de mieux contrôler les avaries ainsi que des commandes électriques et mécaniques plus modernes.

La première frégate modernisée a été remise en service à la fin 2014. Actuellement, neuf des 12 frégates de la Marine peuvent être déployées dans le cadre d’opérations et d’exercices partout dans le monde. Trois frégates, maintenant incluant le NCSM Toronto, sont en phase de réactivation.