Des membres de la MRC travaillent avec des homologues espagnols

Nouvelles de la Marine / Le 15 novembre 2016

 Par les enseignes de vaisseau de 2e classe Jeffery Vey, Robin Grant et Alaina Wade

Le 21 septembre 2016, 22 Canadiens se sont joints à l’équipage du ravitailleur Patiño, un navire auxiliaire espagnol qui assure un soutien en matière de ravitaillement à la Marine royale canadienne.

Le contingent canadien comptait des représentants de différents groupes professionnels, dont des manœuvriers, des opérateurs de détecteurs électroniques (Marine), des électriciens, un technicien médical et des officiers des opérations maritimes de surface et sous-marines. Les Canadiens ont travaillé avec leurs homologues espagnols et ont appris des choses sur la vie à bord du pétrolier ravitailleur espagnol en participant à diverses activités en mer.

La première tâche considérable que les marins espagnols et leur nouvel équipage composé d’invités enthousiastes de la Marine ont dû accomplir leur a été assignée lors de l’exercice CUTLASS FURY 16. Cet exercice multinational mené par le Canada présentait un certain nombre de possibilités d’entraînement aux marins canadiens à bord du ravitailleur Patiño, surtout en ce qui concerne le ravitaillement en mer. Les Canadiens ont participé grandement à ces activités, et ont appris et rempli divers rôles. En plus d’avoir appris comment bien préparer et exécuter un ravitaillement en mer, les membres de l’équipage ont aidé leurs collègues espagnols en exécutant des quarts de garde et des travaux d’entretien général à bord.

Quand le CUTLASS FURY a pris fin, le ravitailleur Patiño et son équipage multinational sont vite retournés en mer pour participer cette fois à l’exercice SPARTAN WARRIOR 16. Forts de l’expérience acquise au cours de l’exercice précédent, ils ont démontré qu’ils faisaient partie intégrante du groupe opérationnel de la Marine avec lequel ils ont pris part à un entraînement au large des côtes d’Halifax et se sont dirigés vers le sud le long de la côte est des États Unis. L’un des moments forts de ce voyage a été ravitaillement en mer par l’arrière avec le NCSM Montréal, une compétence que la Marine n’a pas souvent l’occasion de mettre en pratique.

Les membres de l’équipage ont non seulement pu s’adapter aux horaires de deux navires différents et apprendre un peu d’espagnol pour communiquer avec leurs nouveaux collègues, ils ont eu aussi l’occasion de voir comment une unité précieuse, telle un ravitailleur pétrolier, mène des opérations dans diverses situations, comme la défense antiaérienne et anti sous marine, la navigation en formation, les opérations aériennes, les opérations d’arraisonnement et les ravitaillements en mer.

Les exercices CUTLASS FURY et SPARTAN WARRIOR ont permis aux marins canadiens et espagnols de tisser des liens en mer et à terre, et nombre d’entre eux ont fait des activités ensemble lors des escales. Les Canadiens ont joué le rôle de guides touristiques et de conseillers culturels et ont montré aux marins espagnols certains de nos ports emblématiques de la côte est, de St. John’s à Halifax, et plus au sud, de Norfolk, en Virgine, à Mayport, en Floride. 

Le capitaine et l’équipage du ravitailleur Patiño ont fourni une excellente plateforme d’entraînement à la Marine royale canadienne pendant que la flotte de l’Atlantique attendait l’achèvement des travaux du pétrolier ravitailleur d’escadre intérimaire. Leur hospitalité et leur professionnalisme étaient exceptionnels, et de nouvelles amitiés sont nées. Ceux qui ont été en mesure de participer aux exercices CUTLASS FURY et SPARTAN WARRIOR sont reconnaissants d’avoir eu la chance de travailler avec nos alliés espagnols et conviennent que de telles occasions sont précieuses puisqu’elles renforcent les liens que nous avons avec nos voisins de l’autre côté de l’Atlantique.