Des membres de la Réserve navale donnent à des enfants ayant des besoins spéciaux l’occasion de jouer aux pirates

Nouvelles de la Réserve navale / Le 13 juin 2016

Par le maître de 2e classe Emily Agopsowicz

« Ho hisse! Tenez bon! », s’écrie un capitaine, portant un cache‑œil, à bord d’un voilier aux couleurs vives arborant le pavillon à tête de mort. Un gros « boum » retentit, et l’explosion d’un canon fait jaillir des bonbons sur la jetée du NCSM MALAHAT, au grand bonheur de la foule de jeunes « pirates » à terre.

Le NCSM MALAHAT s’est transformé une fois de plus en paradis pour les pirates dans le cadre de l’activité de financement annuelle Boat for Hope menée par Variety – The Children’s Charity, qui a eu lieu le samedi 4 juin 2016.

C’est la douzième année que le NCSM MALAHAT participe à cette activité qui a offert, jusqu’à maintenant, à plus de 300 enfants ayant des besoins spéciaux ainsi qu’à leur famille la chance de partir à l’aventure dans l’arrière‑port de Victoria. Les enfants, vêtus de leurs plus beaux costumes de pirates, sont montés à bord de navires festifs à la conquête de plusieurs « stations de trésors » où un butin de jouets les attendait. Le NCSM MALAHAT, idéalement situé à James Bay, était le parfait point de départ pour l’aventure.

« La Marine royale canadienne joue un rôle important dans le soutien de nos collectivités. Boat for Hope est un parfait exemple de la contribution considérable apportée par nos marins de la Réserve navale dans la grande région de Victoria », a souligné le capitaine de corvette Michael Lawless, commandant du NCSM MALAHAT.

Les activités ont débuté à 10 h au NCSM MALAHAT, où les enfants et leur famille ont été accueillis par Sonar, la mascotte de la MRC. Sur le pont de rassemblement, les marins animaient divers jeux offerts par le CRFM Esquimalt, alors qu’à terre, une foule de participants enthousiastes attendaient avec impatience leur tour de monter à bord d’un des navires décorés, dont l’équipage était constitué de capitaines de la collectivité ayant offert leur temps et leur navire. 

Le caporal‑chef Robert Stoodley, membre du 443e Escadron d’hélicoptères maritimes, est venu avec sa femme et leurs trois enfants, Carissa, Colten et Caydison. Pour lui, les effets positifs de Boat for Hope ont une dimension personnelle. 

« Ma fille aînée est autiste. Il a y a environ trois ans, j’étais bénévole pour la Victoria Society for Children with Autism (société pour les enfants autistes de Victoria) et ils ont suggéré que j’emmène mes enfants à Boat for Hope. Je les ai donc inscrits et je me suis porté volontaire. Je reviens chaque année parce que c’est fantastique. Les enfants ont de grands sourires; ils adorent faire le tour de l’arrière‑port en bateau et se déguiser en pirates », a expliqué le caporal‑chef Stoodley.

Bénévole depuis trois ans, le caporal‑chef Stoodley a joué un rôle clé dans l’obtention de l’hélicoptère Sea King mis en vedette cette année.

Le maître de 2e classe (à la retraite) Brian Stennes, ancien membre d’équipage du NCSM MALAHAT, figurait dans son costume de pirate aux côtés des Vancouver Island Pirates (les pirates de l’île de Vancouver).

Ces pirates philanthropes appuient Boat for Hope depuis cinq ans. 

Mike Dawe, pirate lui aussi, a diverti les enfants qui attendaient un tour en bateau en leur racontant des blagues et des récits d’aventures. 

« J’y pense déjà des mois à l’avance. C’est amusant. On travaille avec les enfants. Les parents sont contents de ne pas être les méchants qui leur disent de faire attention pendant qu’ils font la file pour embarquer dans les bateaux. Ça, c’est mon rôle à moi. Je suis heureux de pouvoir aider », a affirmé Mike Dawe.

Leur aventure sur l’eau terminée, les enfants et leur famille se sont ensuite rendus à la station de la Garde côtière de l’autre côté de la rue où les festivités se poursuivaient. Il y avait de la musique, du maquillage, des animaux en ballon et un barbecue. 

Variety – The Childen’s Charity prend la relève des services de soins de santé en offrant une aide directe aux enfants de la Colombie‑Britannique qui ont des besoins spéciaux et en finançant les soins médicaux et les services, l’équipement mobile et de communication ainsi que les thérapies, l’éducation et l’expérience qui favorisent le développement.

« Pour les centaines d’enfants qui participent à l’activité chaque année, la journée est une occasion exceptionnelle de jouer, de s’amuser et de profiter d’un barbecue dans le parc », a déclaré Kristy Gill, directrice exécutive de Variety – The Children’s Charity. « Pour nous, à Variety, c’est une occasion importante de recueillir les fonds qui nous permettront de continuer à aider les enfants. »

L’activité annuelle a permis de recueillir plus de 1,2 million de dollars à ce jour.

Marianne Alto, conseillère de Victoria, est venue manifester son appui cette année.

« Boat for Hope est en mesure d’offrir ce répit aux enfants et à leur famille grâce au NCSM MALAHAT. Les enfants s’amusent, certes, mais c’est aussi une excellente occasion pour les parents qui peuvent regarder leurs enfants s’amuser », a indiqué la conseillère Alto.

Pour Carissa Stoodley, c’était sans aucun doute une autre journée divertissante passée sur l’eau. Ce qu’elle a le plus aimé de la vie de pirate?

« Arroser tout ce qui se trouvait autour de moi! », s’est-elle exclamée.

« Y compris papa », a confié le caporal-chef Stoodley, le sourire aux lèvres et l’avant de sa combinaison de vol trempé.

Les marins du NCSM MALAHAT qui appuient Boat for Hope, qu’ils aient fait partie du petit équipage d’une embarcation pneumatique à coque rigide (RHIB), animé des jeux sur le pont de rassemblement ou assuré la sécurité de la coupée, ont tous eu l’occasion de travailler en équipe et de faire preuve de leadership et de matelotage tout en contribuant à une autre activité communautaire réussie.