Des navires canadiens de Sa Majesté dans les voies navigables de l’Arctique canadien

Nouvelles de la Marine / Le 27 août 2015

La Marine royale canadienne (MRC) a déployé quatre navires dans les eaux de l’Arctique cet été, contribuant ainsi à la présence de la MRC dans l’Arctique canadien.

Les navires canadiens de Sa Majesté (NCSM) Nanaimo et Saskatoon ont quitté Esquimalt (C.-B.) le 4 août 2015, pour se joindre à l’opération NANOOK.

Les NCSM Nanaimo et Saskatoon ont été déployés dans l’Ouest de l’Arctique pendant sept semaines afin de prendre part à l’Op NANOOK et de mener des visites portuaires à Tuktoyaktuk, Sachs Harbour et Ulukhaktok. En fait, lorsque le NCSM Nanaimo rendra visite à Ulukhaktok, il s’agira de la poussée la plus à l’est jamais menée par un navire de la Flotte canadienne du Pacifique dans l’Arctique.

Sur la côte Est, les NCSM Shawinigan et Moncton ont quitté Halifax le 10 août 2015 pour se joindre à l’opération QIMMIQ dans l’est de l’Arctique pendant huit semaines.

Le NCSM Shawinigan appuiera le projet Surveillance du Nord dans l’est de l’Arctique, qui vise à renforcer les capacités de surveillance et d’observation en collaboration avec Recherche et développement pour la défense Canada.

Le NCSM Moncton travaille avec d’autres ministères fédéraux à la recherche liée à l’expédition Franklin. L’opération de cette année inclura une mission conjointe du ministère de la Défense nationale et de Parcs Canada visant à mener un relevé archéologique sous-marin du HMS Erebus et à poursuivre les recherches pour trouver le HMS Terror.

Les opérations dans l’Arctique offrent une occasion unique de mettre en pratique des compétences spécialisées et de développer la capacité de fonctionner dans des endroits austères et des environnements difficiles. Par exemple, des membres de l’Unité de plongée de la Flotte (Pacifique) seront déployés durant l’opération NANOOK, et mèneront des opérations de plongée à Sachs Harbour et Tuktoyaktuk. L’équipe de plongée sera équipée d’un véhicule d’inspection des objets de fond afin d’observer la topographie sous-marine.

Les compétences et les connaissances acquises durant ces opérations sont très précieuses, car elles serviront aux nouveaux navires de patrouilles extracôtiers et de l’Arctique qui entreront en service au cours des années à venir.

L’opération NANOOK a lieu chaque année à plusieurs endroits au Yukon, dans les Territoires du Nord-Ouest et au Nunavut. Il s’agit de la plus grande opération de souveraineté dans l’Arctique canadien.

L’opération QIMMIQ est l’opération de surveillance et de présence menée continuellement tout au long de l’année par la Force opérationnelle interarmées (Nord) dans le Grand Nord canadien.