Fin des opérations du NCSM Fredericton près de l’Ukraine

Nouvelles de la Marine / Le 23 mars 2015

Le navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Fredericton, ainsi que cinq autres navires de guerre alliés, retournent maintenant vers la mer Méditerranée après avoir compléter leur participation à un exercice d’entrainement interarmées de l’OTAN dans la mer Noire dans le cadre des mesures d’apaisement de l’OTAN.

« Le déploiement du NCSM Fredericton dans la mer Noire démontre l’engagement continu du Canada à assurer l’Ukraine et nos alliés de l’OTAN de l’Europe de l’Est de notre appui indéfectible, a dit Jason Kenney, ministre de la Défense nationale. « Le Canada fait sa part pour faire en sorte que l’OTAN demeure moderne, adaptable et souple, et prête à affronter les menaces actuelles et futures. »

En tant que membre du 2e Groupe de la Force navale permanente de réaction de l’OTAN (SNMG2), le Fredericton reprendra son rôle dans le cadre des opérations maritimes de l’OTAN dans la mer Méditerranée.

« La présence du NCSM Fredericton dans la mer Noire a contribué à établir la présence de l’OTAN dans la région, à démontrer la solidarité de l’Alliance, à consolider les relations militaires et diplomatiques et à mettre de l’avant la disponibilité opérationnelle et le professionnalisme des Forces armées canadiennes, a dit le lieutenant-général Jonathan Vance, commandant du Commandement des opérations interarmées du Canada. Ces exercices interarmées de l’OTAN sont une excellente occasion d’améliorer l’interopérabilité et la coopération maritimes puisqu’ils permettent aux pays participants d’apprendre à connaître les capacités et plateformes de chacun et de développer leur confiance mutuelle en ces capacités et plateformes. »

Tout au long du mois de mars, le NCSM Fredericton a participé à trois exercices distincts du SNMG2 visant à améliorer l’interopérabilité des forces et la rapidité d’intégration multinationale des moyens maritimes de l’Alliance. La force s’est entraînée à appliquer différentes procédures de guerre anti-aérienne, anti-sous-marins et antisurface dans le cadre d’exercices distincts avec les forces maritimes de la Turquie, de la Bulgarie et de la Roumanie. Les navires ont également participé à des simulations d’attaques de petits navires et ont exécuté diverses manœuvres à proximité immédiate les uns des autres.

 Le NCSM Fredericton a également effectué des visites portuaires à Varna, en Bulgarie et à Constanta, en Roumanie, en vue d’améliorer les relations diplomatiques et de défense avec des partenaires stratégiques dans la région de la mer Noire.