JOINTEX 13 : Développement de capacités interarmées dans les FAC

La Vigie - Automne 2013 / Le 4 novembre 2013

Par Michelle Ferguson           

Environ 7 500 membres des Forces armées canadiennes (FAC) du pays ont participé à l’exercice JOINTEX 2013 à la fin du printemps dernier. Il s’agit d’un exercice en plusieurs étapes visant à modifier la façon dont les FAC s’entraînent et combattent.

Le premier d’une série d’exercices et d’activités de préparation opérationnelle d’envergure nationale, JOINTEX 2013 a été créé en vue d’améliorer la capacité des FAC de mener des opérations complexes dans un environnement de coalition multinationale.

L’exercice visait à perfectionner les capacités interarmées entre les forces maritimes, terrestres et aériennes et les Forces d’opérations spéciales et à préparer le quartier général de la 1re Division du Canada pour son rôle futur de dirigeant d’un quartier général d’une force opérationnelle multinationale interarmées interagences.

« Ce qui est impressionnant à mon avis, c’est la façon dont nous avons exécuté cet exercice, a indiqué le colonel Ken Chadder, directeur de l’exercice. Nous tentions d’effectuer une simulation dans un environnement synthétique, un exercice dans le cadre duquel les ressources sont réparties dans l’ensemble du pays, et qui intègre des activités dans des domaines d’instruction réels, virtuels et constructifs. »

La dernière étape de JOINTEX comprenait un exercice assisté par ordinateur, un exercice de poste de commandement et trois exercices de mise sur pied d’une force – l’exercice Trident Fury de la Marine royale canadienne mené au large de la côte du Pacifique (voir page suivante); l’exercice Maple Resolve de l’Armée canadienne mené à Wainwright (Alberta); et l’exercice Maple Flag de l’Aviation royale canadienne mené à la 4e Escadre Cold Lake (Alberta).

Les activités simulées et réelles ont été effectuées dans un environnement virtuel dans lequel étaient réunis tous les différents événements se déroulant au pays. C’est un exercice que les FAC n’avaient jamais exécuté auparavant.

« JOINTEX 2013 était un projet ambitieux, a affirmé le lieutenant‑général Stuart Beare, commandant du Commandement des opérations interarmées du Canada. Les FAC ont vraiment tiré profit de cette occasion de devenir une force interarmées interopérable, et j’ai bien l’intention de m’appuyer sur cette expérience pour créer une force plus solide et mieux intégrée toujours prête pour un déploiement, que ce soit au pays ou à l’autre bout du monde. »