L’échange du Harry DeWolf : Une expérience unique pour un officier subalterne américain

Nouvelles de la Marine / Le 22 décembre 2021

Maintenant que le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Harry DeWolf a terminé sa circumnavigation historique de l’Amérique du Nord le 16 décembre 2021, un membre de l’équipage rentre à la maison avec un sac à fourbi rempli de souvenirs et d’expériences uniques.

Le Lieutenant Junior Grade (lieutenant de vaisseau subalterne) LTJG Kyle Luchau de la Marine des États-Unis a rejoint le navire à la mi-août, mais son voyage a commencé plusieurs mois plus tôt lorsqu’il s’est inscrit à l’échange entre Marines « sur un coup de tête ».

« J’ai entendu parler de la possibilité de voyager dans l’Arctique, et sans hésiter, j’ai proposé mon nom, a déclaré le LTJG Luchau, en précisant qu’il n’avait pas de grands espoirs d’être sélectionné. Puis un jour, j’ai été demandé dans la cabine de mon commandant en second où j’ai vu qu’il était au téléphone. Il m’a posé une question : Avez-vous un passeport valide? »

Peu de temps après, il s’est rendu à Ottawa pour une période de quarantaine, puis à Iqaluit, au Nunavut, pour voir le navire.

En plus de renforcer les relations de travail entre la Marine royale canadienne et la Marine des États-Unis, les marins comme le LTJG Luchau qui sont sélectionnés pour le programme d’échange se familiarisent avec les systèmes de fonctionnement et les instructions permanentes d’opération de l’autre pays.

Pendant son séjour à bord, il a travaillé fort pour maîtriser les systèmes du navire de patrouille extracôtier et de l’Arctique de classe Harry DeWolf, et il a participé aux opérations Nanook (exercice du Nord caractéristique des Forces armées canadiennes) et Caribbe (participation du Canada aux opérations antidrogue dirigées par les États-Unis dans l’Est de l’océan Pacifique) en tant que membre de l’équipage du navire.

Le LTJG Luchau a assumé les tâches que l’on attend d’un officier de guerre navale : assurer des quarts, assister à des exposés et à des conférences, étudier et aider les scientifiques de Recherche et développement pour la défense Canada à lancer un nouveau système remorqué. Comme effort supplémentaire, il a également dirigé l’activité commémorative à bord visant à marquer le 20e anniversaire des attaques du World Trade Center, qui ont eu lieu à New York le 11 septembre 2001.

« Je n’oublierai jamais à quel point nos deux pays sont liés, et à quel point cet événement a touché le monde entier... Ce sera un moment extrêmement mémorable pour moi au cours de ma carrière », a-t-il déclaré.

Vers la fin du déploiement, l’ensemble du département de la navigation s’est réuni sur la passerelle. Le capitaine de frégate Corey Gleason, commandant du navire, a remis un certificat de quart à la passerelle au LTJG Luchau, ce qui reconnaît officiellement la confiance du capitaine dans ses capacités d’assumer la responsabilité du navire.

« Toute cette activité est incroyable, le simple fait qu’un officier américain ait gagné la confiance d’un capitaine canadien est incroyable, a déclaré le LTJG Luchau. Je me sens vraiment chanceux, et très fier, d’avoir été ici et d’avoir vécu ces expériences avec l’équipage. »

Alors que le déploiement touchait à sa fin, il a ignoré les comptes à rebours de l’équipage, et souhaitait profiter pleinement de l’expérience jusqu’au tout dernier jour.

« Je suis arrivé à bord et j’ai été immédiatement accepté par l’équipage. Je suis très reconnaissant pour cela et pour le soutien de chacun. Cette expérience – la circumnavigation de l’Amérique du Nord, la traversée du passage du Nord-Ouest et l’interception de deux navires dans le cadre de l’opération Caribbe – restera un point saillant de ma carrière.