L’enseigne de vaisseau de 1re classe (Ens 1) Michael Ming Hao Chen

Nouvelles de l’Atlantique / Le 4 octobre 2017

Le 8 septembre 2017, le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Montréal et son équipage de 240 personnes ont quitté Halifax, en Nouvelle‑Écosse, pour participer à l’exercice NEPTUNE TRIDENT 17-02. Il s’agit d’un déploiement très important de la Marine royale canadienne (MRC) dans l’Atlantique Nord.

L’enseigne de vaisseau de 1re classe (Ens 1) Michael Ming Hao Chen, dont la ville d’appartenance est Montréal (Québec), est officier de la logistique à bord du NCSM Montréal. Après avoir obtenu son diplôme de l’École secondaire Saint-Luc à Montréal, il s’est inscrit au Collège militaire royal (CMR) du Canada où il a décroché un baccalauréat spécialisé en économie.

L’Ens 1 Chen s’est enrôlé dans les Forces armées canadiennes en 2010 parce qu’il croit aux valeurs et aux principes canadiens. « Le Canada est un pays de tolérance et d’acceptation, une mosaïque de personnes qui ont des antécédents ethniques et religieux différents et qui vivent ensemble en paix. Le Canada a toujours défendu ce qui est juste sur la scène internationale; nous menons et exécutons de nombreuses missions où les Forces armées canadiennes sont en première ligne pour aider les personnes en difficulté », a-t-il expliqué. « Je suis fier de servir ce pays et je crois que les Forces armées canadiennes peuvent changer le cours des choses dans bien des régions du monde. »   

Dans le cadre de ses fonctions à bord, il veille à l’avitaillement adéquat du navire à l’appui des opérations navales. Son rôle de logisticien lors de l’exercice NEPTUNE TRIDENT 17-02 consiste à fournir au navire un soutien lié aux finances, à l’administration, à l’approvisionnement, aux services alimentaires ainsi qu’au moral et au bien-être. Le soutien offert est le lien qui existe entre les politiques gouvernementales et les opérations sur le terrain. Il consiste à veiller au respect des politiques gouvernementales pertinentes en matière de finances, d’administration et d’approvisionnement applicables aux Forces armées canadiennes tout en tenant compte des exigences opérationnelles.      

Selon lui, le travail de logisticien est difficile, mais très gratifiant. Les logisticiens sont devenus des experts dans plusieurs domaines et maintiennent un juste équilibre entre les exigences opérationnelles et les règles et règlements établis par le gouvernement, et ce, dans diverses parties du monde. « Parfois, les pressions sont énormes, et les gens comptent sur moi pour prendre les bonnes décisions; c’est ce qui distingue ce métier des autres métiers », a ajouté l’Ens 1 Chen.

L’Ens 1 Chen se passionne entre autres pour la musique. Il joue du violon, du piano et de la caisse roulante. Au fil des ans, il a joué pour divers orchestres de jeunes, ainsi que pour le groupe de jazz et le Corps des cornemuseurs et tambours du CMR. L’Ens 1 Chen est né à Harbin, en Chine. Il s’est installé au Canada avec ses parents en 2003. Polyglotte, il maîtrise l’anglais, le français, le mandarin et l’arabe.