La Marine colombienne accueillera la Conférence navale interaméricaine en 2018

Nouvelles de la Marine / Le 13 décembre 2016

Par l’enseigne de vaisseau de 1re classe Sean Ritchie

La chaleur et l’humidité qui se sont abattues sur Cartagena, en Colombie, le 26 novembre 2016 au soir, n’auraient pas pu nuire à l’humeur des personnes présentes à bord du Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Fredericton, au moment où la Marine royale canadienne cédait officiellement la présidence de la Conférence navale interaméricaine à la Marine nationale colombienne. En 2018, la Colombie organisera donc la prochaine édition de la Conférence, qui est le principal forum naval dans l’hémisphère occidental. Ce sera la troisième fois que la Colombie accueille la Conférence, dont les participants ont pour but de travailler à l’établissement et au maintien des relations entre les dirigeants du Nord.

Cette soirée à bord du Fredericton a réuni la fine fleur de la Marine canadienne et de la Marine colombienne. Des allocutions ont été prononcées par le contre-amiral John Newton, commandant des Forces maritimes de l’Atlantique, par l’ambassadeur du Canada en Colombie Donald Bobiash et par le contre‑amiral Ricardo Hurtado Chacon, commandant de la flotte navale de la Marine nationale colombienne. Même si le transfert a été effectué la veille de la réception, celle‑ci a permis aux membres des marines canadienne et colombienne et au personnel de l’ambassade du Canada de souligner l’occasion ensemble.

Pendant la soirée, les discussions ont porté principalement sur l’interopérabilité entre les marines de la région, sur les défis qui se posent dans un milieu maritime en constante évolution ainsi que sur la meilleure façon d’apprendre les uns des autres. La barrière linguistique n’a pas fait obstacle à la conversation, puisque les membres des deux marines avaient un langage commun, celui du navigateur professionnel. Maintenant qu’elle assume la présidence de la Conférence navale interaméricaine, la Marine colombienne devrait continuer à renforcer les partenariats régionaux et compter le Canada parmi ses partenaires aptes et disposés à collaborer.

Avant son départ pour son prochain port d’escale, le NCSM Fredericton a participé à un exercice d’échange de personnel et d’arraisonnement avec la frégate colombienne Almirante Padilla. Cinq membres d’équipage de chaque navire ont fait un échange au cours d'une matinée pour découvrir la vie de leurs homologues et les similitudes entre les deux marines. Lors de cet échange, les équipes d’arraisonnement de navires canadienne et colombienne ont procédé à des ratissages de la plage arrière, du poste de contrôle des machines et du pont, exercice qui leur a permis de parfaire leurs compétences. L’entraînement s’est révélé très utile, mais il a aussi fait ressortir les relations croissantes entre les deux marines et l’interopérabilité future entre les deux pays.

Lancée en 1959, la Conférence navale interaméricaine vise à permettre l’échange d’idées et de connaissances ainsi que la compréhension mutuelle des problèmes maritimes touchant l’hémisphère occidental. La dernière édition de la Conférence a eu lieu en juin 2016 à Halifax, en Nouvelle‑Écosse. C’était la première fois que la Marine royale canadienne accueillait l’évènement.