Le lieutenant de vaisseau Teri Lafontaine

Nouvelles de l’Atlantique / Le 3 octobre 2017

Le 8 septembre 2017, le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Montréal et son équipage de 240 personnes ont quitté Halifax, en Nouvelle‑Écosse, pour participer à l’exercice NEPTUNE TRIDENT 17-02. Il s’agit d’un déploiement très important de la Marine royale canadienne (MRC) dans l’Atlantique Nord.

Le lieutenant de vaisseau Teri Lafontaine, originaire de Crowsnest Pass, en Alberta, est officier du génie des systèmes de marine à bord du NCSM Montréal. Après avoir obtenu son diplôme d’études secondaires de la Crowsnest Consolidated High school, elle s’est inscrite au Collège militaire royal du Canada en vue d’obtenir un baccalauréat en génie chimique.  

Le lieutenant de vaisseau Lafontaine faisait partie de l’Escadron 859 des cadets de l’Air dans sa ville natale avant de s’enrôler dans les Forces armées canadiennes (FAC) en 2004. Son éducation a été sa source de motivation, mais au bout de deux ans, la raison qui l’a incitée à y rester a changé. « J’ai appris que je pourrais réussir dans les FAC; que j’aurais toujours l’occasion de me perfectionner et d’avancer dans ma carrière, de continuer à m’instruire et de diriger, de travailler avec des professionnels qui, comme moi, veulent faire des progrès et poursuivre leur apprentissage », a-t-elle affirmé.

Le lieutenant de vaisseau Lafontaine dirige le service du génie des systèmes de marine à bord du navire. Elle assure la direction d’une grosse équipe composée de techniciens professionnels hautement qualifiés et veille à leur bien-être. « Je suis aussi responsable du fonctionnement et de l’entretien des systèmes de propulsion, des systèmes de production et de distribution d’énergie, des systèmes de service de bord, de la structure de la coque, de la stabilité du navire et des systèmes de contrôle », a-t-elle ajouté. De plus, elle exerce les fonctions d’officier de lutte contre les avaries qui consistent à s’assurer que les équipes à bord du navire sont prêtes à intervenir en cas d’urgence, comme les incendies ou les inondations, et à diriger les équipes dans la conduite du combat à bord en cas d’incendie, d’inondations ou d’autre situations nécessitant une intervention.  

« J’adore travailler avec une équipe hautement qualifiée et motivée. J’aime faire quelque chose qui est valable et marquant. » Elle adore le défi et le changement qui lui offrent une foule d’occasions d’enrichir ses connaissances. « Les occasions qui me sont offertes, en tant que membre des FAC, sont incroyables et ne se présentent pas généralement ailleurs. Je peux notamment parcourir le monde, me voir confier la responsabilité du fonctionnement et de l’entretien de systèmes et d’équipements de plusieurs millions de dollars et travailler avec des personnes de partout au Canada et au monde et me lier d’amitié avec elles. » Elle a aussi été officier de liaison pendant 10 mois auprès du directeur – Liaison avec l’étranger et a collaboré étroitement avec les attachés militaires étrangers en affectation au Canada, et a planifié et organisé plusieurs visites importantes de dignitaires militaires étrangers.

Le lieutenant de vaisseau Lafontaine réside actuellement à Ottawa avec son époux Nathan, son golden retriever Hunter et la petite chatte Bella. L’un des grands défis auxquels elle a été confrontée pendant ses premières années dans les FAC était le fait de devoir travailler loin de chez elle et de sa famille. « Avec le temps, j’ai compris que même si j’étais souvent loin de ma famille immédiate et de mes amis, j’avais gagné une autre famille, ma famille militaire. »