Le NCSM Montréal déploie en Europe de l'Ouest pour NEPTUNE TRIDENT 17

Galerie d'images

Nouvelles de la Marine / Le 29 septembre 2017

Le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Montréal est arrivé en Europe de l’Ouest pour participer à l’exercice NEPTUNE TRIDENT 17-02. Il s’agit d’un déploiement très important de la Marine royale canadienne (MRC), qui comprendra la participation à de nombreux exercices internationaux dans la région.

FORMIDABLE SHIELD 17, la première d’une série d’exercices pour le NCSM Montréal, est un exercice interarmées de tir réel et de défense aérienne et antimissile intégrée de l’OTAN, dirigé par les États-Unis, qui regroupe huit pays, à savoir le Canada, la France, l’Allemagne, l’Italie, les Pays-Bas, l’Espagne, le Royaume-Uni et les États Unis.

En plus des exercices NEPTUNE TRIDENT 17-02 et FORMIDABLE SHIELD 17, le NCSM Montréal participera à l’exercice JOINT WARRIOR 17-2, un exercice multinational dirigé par le Royaume-Uni, tenu deux fois par année, auquel prennent part plus de 22 navires de guerre, de nombreux aéronefs ainsi que des marins et d’autres militaires.

« La participation du NCSM Montréal à l’exercice NEPTUNE TRIDENT démontre l’engagement du Canada à travailler avec nos alliés et partenaires de l’OTAN pour assurer la sécurité à l’échelle mondiale, »‎ dit Vice-amiral Ron Lloyd, commandant de la Marine royale canadienne. « Je suis persuadé que les officiers et les marins du NCSM Montréal agiront en qualité d’ambassadeurs exceptionnels du Canada durant cette importante mission. Je leur souhaite beaucoup de succès. »‎

L’exercice FORMIDABLE SHIELD 17 a pour objectif d’accroître l’interopérabilité des alliés dans un contexte de tir réel et de défense aérienne et antimissile intégrée en utilisant les structures hiérarchiques de commandement et de contrôle de l’OTAN. Au cours de l’exercice FORMIDABLE SHIELD 17, on lancera pour la première fois sans préavis des missiles balistiques de défense et des missiles de défense aérienne dans le théâtre européen. L’exercice JOINT WARRIOR 17-2 sera axé sur les sous-marins, la guerre des mines et les activités de tir réel. Il se déroulera dans les secteurs d’entraînement écossais du 30 septembre au 12 octobre 2017.

« L’exercice NEPTUNE TRIDENT offre au NCSM Montréal une excellente occasion de s’entraîner dans un milieu de disponibilité opérationnelle élevée avec des partenaires internationaux, » dit Contre-amiral Craig Baines, commandant des Forces maritimes de l’Atlantique. « Ces possibilités d’entraînement interarmées permettent aux forces de l’OTAN participantes d’apprendre à mieux connaître la façon de faire des unes et des autres, ce qui nous sera très utile au fur et à mesure que nous continuerons de développer une confiance mutuelle envers les capacités opérationnelles des uns et des autres. »

L’exercice NEPTUNE TRIDENT 17-02 met en évidence la contribution de la Marine royale canadienne à l’atteinte des objectifs du Canada relatifs à la sécurité internationale, tel qu’indiqué dans la nouvelle politique de défense du Canada intitulée Protection, Sécurité, Engagement.

Pendant ce déploiement, le NCSM Montréal poursuivra également ses activités d’expérimentation associées au programme et aux projets du navire expérimental – ou navire X – de la MRC, lesquelles sont axées sur l’appui aux classes futures de navires tel le navire de combat de surface canadien. Le NCSM Montréal a été désigné navire X en mars 2016. Le programme du navire X est conçu pour le développement des concepts maritimes ingénieux et de pointe dans tous les domaines du déploiement de navires de guerre, de l’affectation des équipages et du maintien en puissance.

Le déploiement du NCSM Montréal se déroulera dans l’Atlantique Nord et la mer du Nord et se poursuivra jusqu'au début décembre 2017.