Le NCSM Nanaimo – Succès continu dans l’est du Pacifique

Nouvelles de la Marine / Le 11 décembre 2017

Par le commandant en second du NCSM Nanaimo

Le succès du Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Nanaimo et du détachement d’application de la loi de la United States Coast Guard (LEDET) a continué lorsqu’ils ont récemment saisi près de 1 511 kilogrammes de cocaïne au large des côtes du Mexique.

« Le succès continu en haute mer de l’excellent équipage du NCSM Nanaimo et des membres du détachement de maintien de l’ordre du la United States Coast Guard (USCG) à son bord démontre parfaitement l’efficacité de leur partenariat étroit », explique le commandant du NCSM Nanaimo. « Les membres de l’équipage du Nanaimo sont fiers de faire partie de cette importante opération visant à empêcher les drogues illicites de se retrouver dans nos communautés. »

En tout, environ 1 989 kilogrammes de drogues illicites ont été saisis et près de 950 kilogrammes ont été perturbés depuis le début de la mission antidrogue dans l’est du Pacifique, connu sous le nom de l’opération CARIBBE.

Vers la fin de l’après-midi du 21 novembre 2017, lors d’une patrouille de routine, le NCSM Nanaimo a eu vent d’un navire suspect en fonctionnement dans une région au nord des îles Galapagos. L’état de la mer et les conditions météorologiques à ce moment-là présentaient de nombreux défis pour l’aéronef et le navire. Toutefois, ils ont réussi à trouver et à intercepter le navire suspect.

Une fois le navire intercepté, le NCSM Nanaimo a mis à l’eau une embarcation pneumatique à coque rigide avec le LEDET de la USCG à bord, dans le but d’arraisonner le navire et de le fouiller. Alors qu’ils effectuaient la fouille, ils ont trouvé 77 ballots de cocaïne.

Des sources de la USCG donnent à la cocaïne interceptée une valeur d’environ 33 000 $ (USD) par kilogramme. La valeur de revente de la cocaïne saisie par le NCSM Nanaimo et le LEDET de la USGC est d’environ 49,9 millions (USD).

Le 6 décembre, le NCSM Nanaimo a terminé son déploiement dans le cadre de l’opération CARIBBE.

(Remarque : Pour des raisons de sécurité opérationnelle, les militaires déployés dans le cadre de l’opération CARIBBE ne peuvent pas être nommés.)