Le NCSM St. John’s termine son déploiement dans la mer Noire

Galerie d'images

Nouvelles de la Marine / Le 27 février 2017

Rédigé par le lieutenant de vaisseau Emily Anglin, représentant de l’unité des affaires publiques du NCSM St. John’s

Le port d’Istanbul est toujours occupé. Des dizaines de traversiers naviguent dans le port dans toutes les directions, transportant la population locale et des touristes entre les terminaux le long de l’ancien Bosphore, qui relie la mer de Marmara à la mer Noire. Le voyage donne aux passagers une vue magnifique de la ville historique. Le 31 janvier 2017, ils ont aussi eu la chance de voir le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) St. John’s faisant le transit avec la frégate espagnole Almirante Juan de Borbon dans la mer Noire, où le vaisseau canadien s’apprêtait à effectuer un déploiement de trois semaines.

Pendant son séjour, le St. John’s a pris part à l’exercice SEA SHIELD, une réalisation importante durant son déploiement dans le cadre de l’opération REASSURANCE. La frégate, récemment modernisée, s’est intégrée de façon harmonieuse au sein d’un groupe opérationnel de navires, d’aéronefs et de sous-marins turcs, bulgares, roumains, américains et espagnols. L’exercice incluait une série d’activités pour chaque partie du St. John’s : manœuvres, approches en vue du ravitaillement en mer, exercices combinés de défense anti-sous-marine et aérienne, interdiction maritime et abordage, recherche et sauvetage d’un sous-marin en détresse et communications par radio, par feux clignotants et par pavillons.

Le travail acharné des marins, des militaires et des aviateurs n’est pas passé inaperçu : « Je suis extrêmement fier des officiers et de l’équipage de ce navire », a affirmé le capitaine de frégate Sheldon Gillis, commandant du NCSM St. John’s. « Après avoir navigué 4 500 milles marins jusqu’à la mer Noire et intégré le navire de façon transparente avec des unités du 2e Groupe maritime permanent OTAN, nous avons prouvé, à nos alliés et à nous‑mêmes, que nous avons une Marine de premier ordre, prête à démontrer l’engagement du Canada envers ses obligations collectives en matière de défense. » 

Pendant son séjour dans la région, le St. John’s a eu la chance de visiter non seulement Istanbul, mais aussi Constant, en Roumanie, Varna, en Bulgarie, et Samsun, en Turquie. Ces visites ont permis aux membres de l’équipage de rencontrer des marins d’autres navires et d’en apprendre plus sur leur culture, et aussi de redonner aux communautés locales : lors de sa période à quai à Constant, 21 des membres du St. John’s ont fait du bénévolat dans un refuge local pour enfants, démontrant ainsi leur engagement envers la communauté, même lorsqu’ils se trouvent à 4 500 milles marins de leur pays.

Le 20 février 2017, le NCSM St. John’s a quitté la mer Noire pour poursuivre son déploiement de sept mois dans la Méditerranée et ainsi continuer à renforcer les liens entre le Canada et tous les membres de l’OTAN.