Le NCSM Winnipeg remplace le NCSM Fredericton dans le cadre des activités liées aux mesures de renfort de l’OTAN

Galerie d'images

Nouvelles de la Marine / Le 14 juillet 2015

Le Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Winnipeg, une frégate de la Marine royale canadienne (MRC), s’est officiellement joint aux forces navales permanentes de l’OTAN dans l’Est de l’océan Atlantique le 7 juillet 2015 dans le cadre de l’opération REASSURANCE, la réponse du Canada face aux agressions du gouvernement Poutine en Europe centrale et en Europe de l’Est.

Le NCSM Winnipeg remplace le NCSM Fredericton qui participait, depuis janvier 2015, à des opérations de sécurité maritime et à des exercices interarmées de l’OTAN dans la mer Méditerranée, la mer Noire, le Nord de l’océan Atlantique et la mer Baltique au sein du 2e Groupe de la Force navale permanente de l’OTAN (SNMG 2).

« Les navires canadiens de Sa Majesté déployés à l’échelle internationale, comme le Winnipeg, offrent au gouvernement du Canada diverses capacités robustes en réponse aux crises actuelles dans la région et partout dans le monde, a déclaré le Lieutenant-général Stephen Bowes, commandant du Commandement des opérations interarmées du Canada. Je suis persuadé que le déploiement du NCSM Winnipeg dans le cadre de l’Opération REASSURANCE poursuivra le travail du NCSM Fredericton qui a toujours offert un soutien extraordinaire aux mesures de renfort de l’OTAN en Europe centrale et en Europe de l’Est au cours des six derniers mois. »

Le NCSM Winnipeg est le premier navire canadien de Sa Majesté à déployer une équipe d’arraisonnement de navire améliorée (EANA) lors d’une mission opérationnelle. L’EANA est une nouvelle capacité de la Marine royale canadienne qui sera utilisée en soutien à des opérations d’interception maritimes. Cette nouvelle équipe est mieux entraînée et équipée pour permettre aux navires CSM d’être davantage agiles et flexibles et de disposer de suffisamment d’expertise tactique pour confronter et dissuader diverses menaces dans des environnements opérationnels à haut risque.

Le NCSM Winnipeg est la seconde frégate modernisée à disponibilité opérationnelle élevée à être déployée outre-mer en soutien aux objectifs du gouvernement du Canada. Le navire a récemment terminé le processus de modernisation/prolongation de la vie de l’équipement des frégates. Il dispose d’un nouveau système de gestion du combat, d’une nouvelle capacité radar, d’un nouveau système de guerre électronique, de meilleurs dispositifs de communication et de missiles plus perfectionnés. Il peut également maintenant se vanter de posséder un nouveau système de contrôle intégré de plate-forme, ce qui lui offre un meilleur contrôle sur les dommages, ainsi que sur les systèmes électrique et mécanique.

Le navire se joint au SNMG2, qui prend actuellement part à des patrouilles de lutte contre le terrorisme de l’OTAN et à des activités connexes dans la mer Méditerranée. Les groupes maritimes permanents de l’OTAN sont des forces maritimes multinationales et intégrées composées de navires de divers pays alliés. Ces navires sont toujours disponibles pour permettre à l’OTAN de réaliser différentes tâches, allant des exercices aux missions opérationnelles. Ils aident également à établir une présence de l’alliance, à démontrer de la solidarité, à mener des visites diplomatiques de routine dans différents pays, à soutenir l’engagement des partenaires et à fournir une gamme de capacités militaires aux missions en cours.

Le NCSM Winnipeg a participé à l’opération CARIBBE pendant environ trois semaines alors qu’il allait remplacer le NCSM Fredericton. L’opération CARIBBE est la participation du Canada à la campagne multinationale contre le trafic illicite par des groupes criminels organisés transnationaux dans la mer des Caraïbes et dans l’Est de l’océan Pacifique.

Les NCSM Winnipeg et Fredericton sont des frégates de la classe Halifax comptant environ 250 membres d’équipage de tous les grades, un hélicoptère CH-124 Sea King et un détachement aérien.

« Je tiens à souligner l’excellent travail accompli par les membres d’équipage du NCSM Fredericton pendant leur déploiement dans le cadre de l’Op REASSURANCE, a dit le vice-amiral Mark Norman, commandant de la MRC. J’ai maintenant hâte de voir notre prochaine frégate modernisée, le NCSM Winnipeg, avec sa nouvelle équipe d’arraisonnement de navire améliorée, poursuivre l’étroite collaboration avec nos alliés de l’OTAN et nos pays partenaires pour aider à assurer la sécurité et la stabilité dans la région. La Marine royale canadienne est toujours prête à se déployer n’importe où dans le monde et à assurer l’excellence en mer au nom du gouvernement du Canada. »

Le NCSM Fredericton est arrivé dans son port d’attache d’Halifax le 12 juillet.