Le nouveau commandant des FMAR(P) tient au travail d’équipe

Galerie d'images

Nouvelles de la Marine / Le 31 juillet 2015 / Numéro de projet : 31-MARPAC

Par Peter Mallett

Le nouveau commandant des Forces maritimes du Pacifique (FMAR[P]), le Cam Gilles Couturier, a suscité l'affection des amateurs de hockey de la BFC Esquimalt, en Colombie‑Britannique, lorsqu’il s’est présenté au cours de la cérémonie de passation de commandement tenue le 14 juillet 2015.

Lors de son allocution d’ouverture, le Cam Couturier a établi un parallèle entre le sport national du Canada et la Marine.

« La raison pour laquelle j’utilise l’analogie du hockey est que je crois au concept des sports d’équipe, où le succès dépend du travail d’équipe et de l’esprit d’équipe, a‑t‑il dit. Sur la glace, on parle de compteur, de meneur de jeu, de défenseur à l’arrière ou de joueur défensif, mais dans la Marine, on parle d’officiers, de militaires du rang, d’opérateurs, de techniciens et de civils qui assurent le succès de l’équipe. »

Dans ses 32 années de carrière navale, le Cam Couturier a appliqué les leçons apprises à l’aréna comme joueur, entraîneur et arbitre pour assurer son succès personnel et celui de ses équipes de la Marine.

Parmi ses plus grandes réalisations, il a été sélectionné comme commandant de la composante maritime de la force multinationale, en 2014, pour l’exercice Rim of the Pacific, le plus grand exercice maritime au monde. C’était la première fois qu’un Canadien assumait ce rôle.

Ce n’est pas la première affectation du Cam Couturier sur la côte Ouest. Il a servi à bord des navires de la flotte du Pacifique au début de sa carrière, puis a commandé les opérations du 4e Groupe d’opérations maritimes. Ensuite, en 2008, il a servi comme commandant de la composante maritime de l’opération Podium, la contribution des Forces armées canadiennes à l’effort de sécurité lors des Jeux olympiques et paralympiques d’hiver de 2010, à Vancouver. « Je suis ravi d’être de retour sur cette côte », a‑t‑il dit.

À propos des problèmes auxquels fait face actuellement la Marine, le Cam Couturier a souligné l’importance d’éradiquer la discrimination et le harcèlement sexuels et a dit que la Marine devra traiter de cette question « en équipe, avec le plein engagement du commandement des FMAR(P) ».

Il a mentionné que le code de conduite de la Marine royale canadienne est en cours de révision et qu’il établira de nouvelles lignes directrices, et a ajouté qu’il s’attend à ce que tout le monde les suivent.

Alors que la formation accueillait le Cam Couturier, elle faisait également ses adieux au commandant sortant des FMAR(P), le Cam Bill Truelove.

Dans son discours, l’officier présidant la cérémonie, le Vam Mark Norman, commandant de la Marine royale canadienne, a rappelé les mers agitées que la côte a essuyées durant le mandat du Cam Truelove.

Il a félicité le Cam Truelove pour son solide leadership pendant ces périodes. Il a également souligné les nombreuses réalisations de la formation sous la direction du Cam Truelove.

« On vous en a donné encore et encore et vous n’avez cessé d’abattre le travail, encore et encore, a déclaré le Vam Norman. Vous incarnez ce qu’est la droiture et vous vous êtes fait un devoir d’établir des liens avec votre communauté, à la base comme à l’extérieur. »

Comme le 14 juillet était aussi le 54e anniversaire du Cam Truelove, le Vam Norman a surpris celui-ci en dirigeant la foule qui a chanté « Happy Birthday », accompagnée par la Musique Naden de la Marine royale canadienne.