Les centres des opérations de la sûreté maritime renforcent la coopération entre partenaires fédéraux

Nouvelles de la Marine / Le 19 février 2015

L’un des exemples les plus éloquents de coopération inter-organismes au Canada est désormais entièrement fonctionnel, avec un personnel issu de divers ministères qui travaillent ensemble pour assurer la surveillance de l’activité maritime sur chaque côte, tous les jours 24 heures sur 24.

L’idée des Centres des opérations de la sûreté maritime côtiers (COSM) dirigés par le ministère de la Défense nationale a d’abord été lancée à la suite des attaques du 11 septembre 2001, lorsque le gouvernement du Canada a reconnu la nécessité d’une plus grande coordination entre les ministères fédéraux.

La politique de sécurité nationale qui a suivi comportait un plan d’action visant à renforcer la sécurité maritime et à réunir divers organismes de sécurité maritime, notamment les Forces armées canadiennes/le ministère de la Défense nationale, Pêches et Océans Canada (qui supervise la Garde côtière canadienne), la Gendarmerie royale du Canada et Transports Canada. Les organismes mettraient à profit leur propre expertise, tout en unissant leurs forces afin de détecter et d’évaluer les menaces à la sécurité maritime.

« Les COSM constituent un bel exemple de réussite en matière de collaboration opérationnelle. Chaque jour, les intérêts maritimes du Canada sont protégés grâce à l’établissement de contacts étroits entre ministères partenaires, dont les mandats couvrent les politiques, l’exécution de la loi, la sécurité et la défense. Ainsi, nous possédons une meilleure connaissance du domaine maritime, nous permettant de savoir qui agit dans nos eaux ou à proximité et quelles activités y sont effectuées. Concernant les activités illégales et préoccupantes, les COSM ont permis aux organismes de réglementation et d’application de la loi d’intervenir rapidement et efficacement », affirme le capitaine de vaisseau (Capv) Jeff Hamilton, directeur des Opérations et plans de la Marine.

Chaque COSM côtier surveille les activités dans les approches océaniques du Canada à l’aide d’une solution de technologie de l’information ultramoderne spécialement développée pour ce projet, qui a déjà retenu l’attention d’organismes externes, tant à l’échelle nationale qu’à l’étranger. Le logiciel permet au personnel de recueillir, d’analyser et d’interpréter des renseignements provenant de diverses sources afin de produire un portrait global de l’environnement maritime. Les ministères peuvent facilement demander, transférer, afficher et stocker les données afin d’appuyer ce grand projet de collaboration. Les COSM sont également connectés au Centre des opérations du gouvernement du Canada à Ottawa, ainsi qu’à d’autres centres d’opérations partenaires.

Chaque COSM côtier est situé dans une infrastructure de la Marine royale canadienne (MRC), à Halifax (N.-É.) comme à Esquimalt (C.-B.). La MRC fournit 10 employés du COSM sur chaque côte, qui relèvent des commandants côtiers respectifs.

 Dans le cadre du projet des COSM, l’autorité opérationnelle et technique sera transférée à la MRC à la mi-2015 afin de lui permettre d’assurer un rôle de leadership clé en matière de surveillance et de soutien administratif, sous la Direction des Opérations et plans de la Marine à Ottawa.