NCSM Sackville – Souvenir et soutien

Galerie d'images

Nouvelles de la Marine / Le 1 novembre 2016

HALIFAX – Les membres du Fonds de commémoration de la marine canadienne, responsables de l’entretien et l’exploitation d’une corvette iconique de la Seconde mondiale, le NCSM Sackville, prouvent que les liens et les souvenirs familiaux sont très profonds au sein de la communauté navale.

La mission du Fonds consiste à conserver à perpétuité le Mémorial naval canadien et à veiller ainsi à ce que les Canadiens des générations futurs soient liés concrètement aux importantes réalisations de la Marine royale canadienne (MRC). À cet égard, le Fonds compte sur les nouveaux membres (administrateurs) ainsi que sur les contributions des donateurs pour appuyer les opérations du navire ainsi que les nombreuses activités navales et communautaires.

Selon les plans actuels, le navire de 75 ans qui a servi pendant la bataille de l’Atlantique sera amarré dans la nouvelle Place de la bataille de l’Atlantique, remarquable sur le plan architectural, sur le front de mer historique d’Halifax.    

Le groupe actuel formé de plus de 1 000 membres est représentatif de la société canadienne et comprend deux catégories de membres : les membres qui doivent renouveler leur adhésion chaque année et les administrateurs à vie. Cette dernière catégorie a suscité un intérêt considérable. En effet, des membres qui renouvellent leur adhésion chaque année et qui souhaitent effectuer une « mise à niveau » considèrent cette option, tout comme ceux qui souhaitent se joindre au Fonds. Dans bien des cas, un lien familial avec le NCSM Sackville ou d’autres navires et établissements de la Marine constitue la raison pour laquelle une personne souhaite devenir un administrateur à vie.

Meredith Westlake d’Ottawa, qui vient d’une famille navale, est la représentante de membres qui renouvelaient leur adhésion chaque année et qui sont devenus des administrateurs à vie. Son père, feu le capitaine de corvette Murray Knowles, a servi pendant la bataille de l’Atlantique et a notamment commandé la corvette NCSM Louisburg. Il a été un des premiers à appuyer le Fonds et la restauration du NCSM Sackville.

Après le décès de son père, Mme Westlake a obtenu son premier numéro de membre du Fonds. Elle s’est jointe à son frère Stephen Knowles et à son mari, le capitaine de frégate (à la retraite) John Westlake, pour poursuivre les efforts du Capc Knowles dans le but d’appuyer le Fonds et le navire.

Le capitaine de vaisseau (à la retraite) John Pickford d’Hammonds Plains (N.‑É.) a occupé divers postes au cours de sa carrière, notamment celui de commandant du NCSM Athabaskan, le navire amiral de la force opérationnelle navale du Canada qui contribuait aux efforts de la coalition de l’ONU visant à libérer le Koweït pendant la  guerre du golfe Persique (1990-1991), et celui de gestionnaire de projets dans le cadre du centenaire de la Marine canadienne. Il est devenu un administrateur à vie en reprenant le numéro d’administrateur à vie de son père, feu le contre‑amiral R.J. (Jack) Pickford d’Ottawa, qui a commandé la corvette NCSM Rimouski (1942-1943) en tant que jeune lieutenant avant de devenir le commandant des Forces maritimes du Pacifique.

« Lorsque je suis à bord du NCSM Sackville, je pense à mon père et à tous ceux qui ont servi à bord de corvettes pendant la bataille de l’Atlantique, aux épreuves qu’ils ont subies, mais aussi aux réussites qu’ils ont accomplies dans les conditions les plus ardues. Je suis très fier d’avoir récupéré son numéro d’administrateur à vie »,  affirme le Capv Pickford.

Le Capf Richard Oland d’Halifax, un autre administrateur à vie, a servi à titre de commandant du NCSM Goose Bay et du NCSM Scotian. Il vient d’une famille qui a joué un rôle dans l’histoire militaire, notamment son grand‑oncle, le Capv J.E.W. (Eric) Oland, qui a servi en tant qu’officier naval responsable à Saint John, N.‑B., pendant la Seconde Guerre mondiale, et qui a mis en service le NCSM Sackville à Saint John, en 1941. Son père, feu le commodore Bruce Oland, a servi à titre de commandant du NCSM Scotian et de conseiller supérieur de la Réserve navale.

Tous les administrateurs à vie ne sont pas nécessairement âgés ou avancés en carrière, mais ils ont tous un intérêt profond pour le NCSM Sackville et le riche héritage naval du Canada. M. David Harrison d’Halifax, dont le grand‑père, feu William Thomas Harrison, a servi sur le dragueur de mines NCSM Georgian, de 1944 à 1945, affirme avoir grandi dans un foyer où l’histoire était un sujet récurrent. M. Harrison, qui est dans la vingtaine et qui joue un rôle actif au sein d’un groupe de reconstitution historique, affirme qu’après avoir rencontré le directeur général du Fonds, M. Doug Thomas, ainsi que le capitaine Jim Reddy, commandant du NCSM Sackville, au jour de l’An 2014, il a décidé de devenir un administrateur à vie afin de perpétuer la mémoire de son grand‑père et d’appuyer le NCSM Sackville en devenant guide bénévole. L’expérience a été formidable et lui a permis d’améliorer ses connaissances de l’histoire vivante de la MRC.

Le Capf (à la retraite) Patrick Charlton, coprésident des membres du comité du Fonds,  précise que « le Fonds a pu mener ses opérations pendant plus de 30 ans grâce à la générosité et au soutien financier des administrateurs, d’autres personnes partout au pays et des membres de la communauté des affaires. Pour bon nombre d’entre eux, c’est un souvenir très personnel qui motive leur choix d’avoir un lien avec le Fonds et de veiller à ce que le NCSM Sackville demeure le Mémorial naval canadien ».

Pour obtenir plus de renseignements du Fonds de commémoration de la marine canadienne, veuillez visiter www.canadasnavalmemorial.ca.