Surprise! Un ancien combattant de la guerre navale reçoit l’Arctic Star

Galerie d'images

Nouvelles de la Marine / Le 13 avril 2015

Par Darlene Blakeley

L’ancien combattant de la guerre navale Gerry Butler a reçu un cadeau inattendu lors de son 90e anniversaire. Presque 70 ans après la fin de son service en temps de guerre, il a reçu la médaille Arctic Star.

Une distinction honorifique militaire dévoilée par le gouvernement du Royaume-Uni en 2012, l’Arctic Star est accordée pour toute période de service opérationnel au nord du cercle arctique du 3 septembre 1939 au 8 mai 1945. Elle commémore et reconnaît la sévérité particulière des conditions qu’ont connu ceux qui ont servi dans l’Arctique durant la Deuxième guerre mondiale, et toutes les forces du Commonwealth y sont admissibles, y compris celles du Canada.

M. Butler était très ému lorsque la médaille lui a été livrée à son logis de Montréal le 23 mars. Son beau-fils, le lieutenant-colonel (à la retraite) Rick Bowes, qui a fait partie de l’Armée canadienne pendant 23 ans et qui a joué un grand rôle dans l’attribution de l’Arctic Star à M. Butler par l’entremise d’Anciens Combattants Canada, s’est joint à d’autres membres de la famille pour surprendre ce dernier avec la médaille.

« Des larmes lui coulaient sur les joues », de dire le Lcol Bowes. « Vous savez, ces anciens combattants ne s’attendent pas à recevoir quoi que ce soit. Ils sont l’humilité incarnée. »

Durant la Deuxième Guerre mondiale, de nombreux Canadiens ont servi dans des convois alliés qui naviguaient dans l’océan Arctique afin de livrer des approvisionnements vitaux à la Russie. Dans ce que l’on a appelé le passage de Mourmansk, les navires quittaient les ports d’Amérique du Nord et se rendaient jusque dans le nord de l’Union Soviétique pour aider les Russes dans leur combat contre l’Allemagne.

M. Butler s’est joint à la Marine royale canadienne (MRC) en 1942 et a servi à bord du HMS Jamaica dans les mers du Nord et Baltique jusqu’à Mourmansk entre juin et août 1944.

M. Butler est l’un des quelques anciens combattants de la guerre navale qui peuvent porter à la fois l’Arctic Star et la Pacific Star, car il a aussi servi à bord du Navire canadien de Sa Majesté Uganda.

« Il s’est joint à l’équipage de l’Uganda à Charleston, en Caroline du Sud, vers la fin de 1944 », explique le Lcol Bowes. « Le navire a ensuite mis cap sur le nord et a ensuite eu son port d’attache à Scapa Flow, en Écosse, pendant une brève période. À partir de Scapa Flow, il est revenu vers le sud en passant par les eaux espagnoles et portugaises de l’Atlantique, et a traversé Gibraltar en direction du théâtre des opérations du Pacifique. Gerry, qui était alors traceur du capitaine, se rappelle que le navire a pris part à des opérations dans le cadre de la bataille d’Okinawa. »

Le Lcol Bowes dit que ce n’est qu’au cours des dernières années que M. Butler a commencé à se sentir plus à l’aise pour parler de son expérience du temps de guerre. « Au cours des quelques dernières années, il a commencé à relater des histoires de la guerre », dit-il. « Il se rappelle clairement avoir vu les rivets d’un avion kamikaze qui survolait un navire de guerre américain pour le bombarder. »

M. Butler a aussi reçu l’Étoile de 1939-1945, la Médaille canadienne du volontaire et la Médaille de la guerre (1939-1945) pour son service en temps de guerre.

Après sa démobilisation au début de 1946 en tant que matelot de 2e classe, M. Butler est revenu à Montréal, sa ville natale, a repris ses études universitaires, puis a mené une longue carrière dans le milieu des affaires. « Il est père de sept enfants, tous extrêmement fiers de son service », de dire le Lcol Bowes.

Tous les anciens combattants admissibles et leurs proches parents peuvent soumettre une demande en vue de l’attribution de l’Arctic Star. On trouvera les formulaires de demande en ligne en visitant www.veterans.gc.ca.