Un marin fier de servir son pays

Nouvelles de la Marine / Le 12 février 2018

Le matelot-chef Korey Tynes s’est joint à la Marine royale canadienne (MRC) en 2007 pour aider les gens et servir son pays.

« La Marine m’a donné l’occasion de faire les deux avec grande fierté », souligne-t-il.

Le Matc Tynes, un opérateur de sonar, travaille au Centre de développement de l’instruction navale (Atlantique) à Halifax comme analyste du contrôle et de l’élaboration du programme d’instruction du groupe professionnel militaire d’opérateur de sonar. Ses racines navales sont profondes : son père était dans la marine et son grand-père a servi dans la marine marchande.

Originaire de Dartmouth, en N.-É., le marin a participé à trois déploiements outremer et il repartira en mission à l’été 2018.

« Mon expérience dans la MRC a été incroyable. J’ai voyagé partout au monde et rencontré des gens formidables, rapporte-t-il. J’ai visité des endroits dont parlent les films et tissé des liens d’amitié qui dureront toute une vie dans ce qu’on peut appeler ma deuxième famille. Si c’était à refaire, je ne changerais rien. J’en suis presque à la moitié de ma carrière dans la MRC et je m’attends à ce que la deuxième moitié soit encore plus stimulante que la première. »

Il déclare que le point culminant de sa carrière jusqu’à maintenant a été d’être nommé matelot-chef des Forces maritimes de l’Atlantique.

« Je suis profondément reconnaissant de l’occasion que l’on m’a offerte et de pouvoir travailler avec autant de personnes formidables, auprès des dirigeants de la MRC et au nom des grades subalternes de la Formation. C’est un honneur formidable », ajoute-t-il.

Le Matc Tynes est un membre actif de sa collectivité et il est entraîneur de basketball pour l’équipe des Eagles de Bedford depuis sept ans.

« J’ai eu la chance d’être l’entraîneur de ma fille aînée trois fois et de voir des jeunes femmes incroyables devenir joueuses de l’équipe de la Nouvelle-Écosse, quelques-unes sont même allées jouer pour l’équipe canadienne. »

Par ailleurs, il a visité des écoles élémentaires en compagnie de pompiers, de policiers et de pilotes pendant le Mois de l’histoire des Noirs.

« C’était une occasion de parler aux jeunes de la collectivité de ce que nous faisons comme personnes de couleur et de ce qui s’offre à eux lorsqu’ils terminent leurs études, tout en favorisant l’esprit communautaire et un sentiment d’appartenance chez les personnes d’origine afro-canadienne », explique-t-il.

Il mène une vie active; en plus du basketball et de ses entraînements au centre de conditionnement physique, il aime passer du temps avec ses deux filles.

Le Matc Tynes recommande à toute personne qui songe à se joindre à la Marine de trouver une profession qui les intéresse.

« Si vous aimez le travail manuel, travailler avec des appareils électroniques ou encore que vous avez de l’expérience en mécanique, il y a tellement plus de possibilités qui s’offriront à vous lorsque vous entamerez votre carrière dans la MRC, précise-t-il. Il y a un travail qui vous attend ici; vous aurez non seulement un salaire et des avantages sociaux exceptionnels, mais vous pourrez également voir le monde. »

Il ajoute que ce sont les gens qui font que la vie dans la Marine est aussi agréable.

« Ce sont des gens marqués par l’altruisme, qui sacrifient une partie de leur vie au service de notre pays. La MRC se dirige vers un avenir brillant et je suis ravi d’en faire partie. »