Visite des membres d’équipage du NCSM Fredericton au cimetière de guerre canadien d’Agira

Galerie d'images

Nouvelles de la Marine / Le 24 février 2015

Par le Cplc Andrew Shain, équipe du détachement aérien, NCSM Fredericton

Les membres d’équipage du NCSM Fredericton ont visité le 23 janvier 2015 le cimetière de guerre canadien d’Agira, dans la campagne de Sicile, afin de présenter leurs hommages aux marins, aux soldats et aux aviateurs qui ont combattu et qui sont morts pendant la Seconde Guerre mondiale, lors de la campagne de Sicile.

En cette heure matinale où le temps était humique et légèrement frais, les membres d’équipage voyageaient en autocar à travers les magnifiques collines de la Sicile pour se rendre dans la petite ville d’Agira. Les montagnes onduleuses et les pentes abruptes étaient ponctuées de petites fermes et de vignobles.

L’autocar abordait les derniers virages en épingle à cheveux à l’approche du cimetière. Sur le bord de la route, une petite pancarte de bois, tombée en ruine après des décennies d'absence d'entretien, donnait une fausse impression de l’état du cimetière. Mais à l’arrivée au cimetière, les opinions avaient vite changé.

Incrustée dans un muret en grès, une plaque de marbre blanc portant les mots gravés « Cimetière de guerre canadien d’Agira » indiquait notre destination. De l’autre côté de la barrière d’entrée en fer forgé, se trouvait un sentier qui longeait des haies de romarin taillées pour accéder à une colline paysagère gazonnée couverte de rangées de pierres tombales en marbre blanc. De toute évidence, l’endroit constituait une dernière demeure digne de ces Canadiens morts à la guerre, qui ont donné leur vie pour notre liberté. Le magnifique paysage dressait le portrait sombre d’une bataille menée à travers les montagnes stériles, où l’ennemi retranché avait nettement l’avantage.

Les membres d’équipage ont pris le temps de parcourir le site pour rendre un hommage personnel aux jeunes hommes qui les avaient précédés. Au total, 490 Canadiens ont été enterrés au sommet de la colline, dont six non identifiés. Les citations sur les pierres tombales qui rappellent les morts donnaient des sentiments d’amour, d’amitié et de chagrin à l’égard des personnes qui ont fait le sacrifice ultime. L’humeur des personnes présentes traduisait l’événement sombre.

L’aumônier Francesca Scorsone a dirigé une brève cérémonie. À cette occasion, le commandant, accompagné du capitaine d'armes, a déposé une couronne pour marquer la visite des membres d’équipage du NCSM Fredericton. Après la cérémonie, quelques marins ont pris le temps de signer le registre des visiteurs, où figuraient les noms d’autres Canadiens qui avaient déjà effectué le voyage spécial pour commémorer les sacrifices de ces grands Canadiens qui ont contribué à préserver la paix et la liberté que nous connaissons et dont nous jouissons tous aujourd’hui.

-« Il n'y a pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis. » (Jean 15, 13)