Visite du Commandement interarmées du Groenland

Galerie d'images

Nouvelles de la Marine / Le 14 septembre 2017

Par Ens 1 J.C.M. Martin-Labelle

Le NCSM Kingston a accueilli des membres du Commandement interarmées du Groenland (CIG), lors d’une escale à Nuuk, au Groenland, le 10 septembre 2017.

Sur le chemin du retour après l’opération LIMPID, le NCSM Kingston s’est arrêté à Nuuk pour se ravitailler avant de mettre le cap vers son port d’attache à Halifax. Pendant qu’il était à quai, le navire a eu le plaisir d’accueillir le commandant du Commandement interarmées du Groenland (CIG), ou Issittumi Sakkutooqarfik comme disent les gens de la région, et son équipe, à bord pour une visite.

Le commandant du CIG, le generalmajor Kim Jesper Jørgensen, le chef des opérations, le kommandørkaptajn Jakob Rousøe, et l’officier responsable de la liaison avec le Canada, le premierløjtnant Rasmus Kilmose, ont rejoint l’équipe de commandement du Kingston à bord pour effectuer une visite du navire, pour discuter du récent périple de deux mois dans l’Arctique du Kingston et pour présenter le rôle du commandement interarmées du Groenland

Le commandement interarmées du Groenland a été établi en 2012. Il s’agit d’un commandement opérationnel interarmées basé à Nuuk, qui se consacre principalement à la surveillance, à l’application de la souveraineté et à la défense du Groenland et des îles Féroé. Ces opérations comprennent notamment des patrouilles Sirius, c’est-à-dire des patrouilles de reconnaissance de longue portée effectuées en traîneaux à chiens, lors desquelles les équipes sont envoyées en patrouille dans le Nord et l’Est du Groenland pendant des périodes pouvant aller jusqu’à quatre mois. Parmi les autres tâches du commandement, on retrouve les opérations de recherche et sauvetage, les inspections des pêches, la lutte contre la pollution maritime et les levés hydrographiques.

Les navires de la classe Kingston ont déjà eu l’occasion de collaborer avec des navires de guerre danois en poste au Groenland. Cependant, il s’agissait de la première occasion pour le Kingston de faire la rencontre des membres du CIG, de leur présenter en détail les capacités du Canada en Arctique, en plus d’aborder les expériences liées au travail dans un tel milieu.

Conscients que nos deux pays sont confrontés aux mêmes enjeux et ont les mêmes priorités en Arctique, nous reconnaissons l’importance de la collaboration étroite entre nos deux pays. En attendant l’ouverture de la station navale Nanisivik, Nuuk est le port de ravitaillement en carburant le plus près pour les navires canadiens qui circulent dans l’Arctique.

« C’est important de favoriser l’esprit de collaboration avec nos alliés dans l’Arctique, au moment où la MRC accroît sa présence et ses opérations dans le Grand Nord. J’étais ravi de faire la connaissance du général Kim Jesper Jørgensen et de lui parler des réussites du NCSM Kingston dans le cadre de l’Op LIMPID », souligne le Capc Matthew Woodburn, commandant du NCSM Kingston.

L’opération LIMPID est une opération de surveillance nationale courante et d’affirmation de la présence dans l’Arctique canadien qui vise à approfondir les relations entre les FAC et les collectivités et partenaires du Nord canadien.