Document d’information : NCSM Moncton

 

Mis en service en 1998 à Halifax, en Nouvelle-Écosse, le NCSM Moncton est le neuvième de douze navires de défense côtière employés par la Marine royale canadienne. À priori conçu comme dragueur mécanique de mines, le Moncton est depuis devenu une plateforme polyvalente qui participe aux levés des fonds marins et à la surveillance de surface, notamment aux patrouilles de souveraineté en Arctique et aux opérations de lutte contre le trafic de drogues dans les Caraïbes.

Pendant ses 20 années de service, le Moncton a participé à plusieurs missions et déploiement d'envergure, notamment les opérations de recherche et sauvetage lors de l'écrasement du vol 111 de la compagnie Swiss Air en 1998, l'exercice BLUE GAME de l'OTAN en 2001 au large des côtes de la Norvège et du Danemark, les recherches dans l'Arctique pour l'épave du HMS Terror qui participait à l'expédition de Franklin, OBANGAME EXPRESS au début de 2017 au large des côtes d'Afrique occidentale, et l'opération CARIBBE, à la fin de 2017, dans la mer des Caraïbes, où le navire a intercepté environ 1 000 kg de stupéfiants illégaux.

La devise du navire, Resurgam, signifie « Je m'élèverai à nouveau » et témoigne du courage et de la persévérance inébranlable des capitaines et des équipages du navire depuis sa mise en service.

Notice biographique du commandant

Le capitaine de corvette Russell Hodgson est le capitaine du Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Moncton. Il a grandi à Moncton, au Nouveau‑Brunswick, et s’est enrôlé dans la Marine royale canadienne en 2002. Après avoir terminé son instruction de base, il a été affecté à bord du NCSM Halifax et a participé avec le 1er Groupe de la Force navale permanente de réaction de l’OTAN à un déploiement dans la mer du Nord et la mer Méditerranée en 2005.

Il a suivi le cours de directeur de guerre sous-marine en 2007 et s’est joint à l’équipage du NCSM Regina en tant qu’officier de lutte anti-sous-marine pour participer à un déploiement en Amérique du Sud. Il a ensuite été muté à bord du NCSM Athabaskan pour prendre part à une opération menée en appui au Sommet des Amériques en 2008. Il a enseigné les procédures de la guerre sous-marine pendant deux ans à l’EONFC avant de suivre le cours d’officier de la salle des opérations en 2010. Il a par la suite servi à bord du NCSM St. John’s et du NCSM Halifax comme officier de la salle des opérations avant de s’inscrire à l’Université Memorial, où il a obtenu un baccalauréat en études maritimes en 2013.

En 2015, il a exercé les fonctions de gestionnaire des carrières au sein de l’organisation du Directeur – Carrières militaires (DCM) à Ottawa pour le GPM MAR SS. En 2016, le capitaine de corvette Hodgson a été sélectionné pour suivre des cours à l’Advanced Command and Staff College (Joint) des Forces armées de la Nouvelle‑Zélande au camp militaire de Trentham. En 2017, il a obtenu une maîtrise en sécurité internationale de l’Université Massey, à Wellington, en Nouvelle‑Zélande.

Le capitaine de corvette Hodgson demeure actuellement à Halifax avec sa femme Kiki et son terrier Bedlington « Tilley ». Il se passionne pour la musique et les voitures britanniques.