Vice-amiral Howard Emmerson REID, CB

Vice-amiral Howard Emmerson REID, CB

Vice-amiral Howard Emmerson REID, CB

Le vice-amiral Reid se joint à la Marine royale canadienne (MRC) en 1912 en tant qu’élève‑officier et fréquente le Collège naval royal du Canada. À partir de 1914, il suit son instruction avec la Royal Navy sur le navire de Sa Majesté HMS Berwick et avec la Marine royale canadienne (MRC) sur les navires canadiens de Sa Majesté NCSM Niobe et Rainbow. De 1916 à 1922, il sert sur les HMS Victory, Vivid, Apollo, Blenheim, Blake, Viscount et Titania. De retour au Canada, il sert sur le NCSM Guelph en 1922, puis, en 1923, commande le dragueur de mines NCSM Festubert. Toujours en 1923, il prend le commandement du destroyer NCSM Patriot, et, en 1925, est nommé au Quartier général du service naval (QGSN) à Ottawa en tant qu’officier surveillant de la Réserve de volontaires de la Marine royale du Canada (RVMRC). Il retourne en Grande-Bretagne aux fins d’instruction et de service sur les HMS Victory, Vernon et Tamar. En 1929, il assume le commandement du destroyer HMS Sepoy de la Royal Navy (à la China Station). Il revient au Canada en 1930 et suit le programme du Collège d’état-major de la Royal Navy en 1931. En 1932, il est nommé à l’état-major du contre-amiral du 2e Escadron de combat, sur le cuirassé HMS Warspite et le HMS Valiant de la Royal Navy. Promu commander en 1933, il sert à titre de commandant responsable de la Base d’Halifax avant de retourner au QGSN en 1934 comme directeur des Opérations et de l’Instruction. En 1936, il prend le commandement du destroyer NCSM Skeena, et devient commander (D) de la côte Ouest. En 1937, il est aux commandes du destroyer NCSM Fraser. En 1938, il est nommé commandant responsable de l’arsenal canadien de Sa Majesté à Halifax. Promu capitaine en 1939, il est nommé commandant, côte de l’Atlantique. En 1940, il revient au QGSN en tant que sous-chef d’état-major de la Marine et, en 1941, est élevé au grade de commodore de première classe. En 1942, il est nommé commodore commandant les effectifs de Terre-Neuve. Promu contre-amiral en 1943, il est nommé représentant de la Marine canadienne à l’État-major interarmées (Washington).

Suite à sa promotion au grade de vice-amiral en 1946, il assume, à la mort du vice-amiral Jones en février 1946, les fonctions de chef d’état-major de la Marine. Le vice-amiral Reid demeurera à ce poste jusqu’à sa retraite en 1948. Il meurt le 3 mai 1962.