Vice-amiral Herbert Sharples RAYNER, DSC*, CD

Vice-amiral Herbert Sharples RAYNER, DSC*, CD

Vice-amiral Herbert Sharples RAYNER, DSC*, CD

Le vice-amiral Rayner se joint à la Marine royale canadienne (MRC) en tant qu’élève‑officier en 1918. De 1928 à 1933, il suite son instruction dans la Royal Navy sur les navires de Sa Majesté HMS Erebus, Revenge et Warspite. En 1933, il revient au Canada pour servir sur le navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Champlain. En 1935, il se spécialise comme officier torpilleur en assistant à l’instruction des officiers torpilleurs au HMS Vernon. À la suite de quoi, il obtient un poste sur le cuirassé HMS Renown en 1936. Il retourne au Canada comme lieutenant (second) sur le destroyer NCSM Skeena, en 1937, puis prend le commandement du destroyer NCSM Saint-Laurent en 1940. En 1942, il est nommé officier d’état-major des opérations auprès du commandant, côte de l’Atlantique. Il reprend la mer en 1943 aux commandes du destroyer NCSM Huron. Par suite de sa promotion au grade de commander en 1944, il est nommé directeur des plans au Quartier général du service naval (QGSN) à Ottawa. En 1945, il revient à Halifax pour remplir, en vertu du grade intérimaire de capitaine, le poste de capitaine (D) et, dans la même année, il assume le commandement du destroyer NCSM Nootka. En 1947, il commande la Station aérienne de la MRC à Dartmouth. Promu capitaine en 1948, il est nommé commandant du Collège militaire du Canada Royal Roads à Victoria, en Colombie-Britannique. En 1949, il suit le cours d’état-major de la Défense nationale à Kingston, en Ontario. Il retourne à Ottawa pour exercer les fonctions de secrétaire du Comité des chefs d’état-major en 1950 et celles de coordonnateur de l’état-major interarmées, au grade intérimaire de commodore en 1951. Élevé au grade de commodore en 1953, il prend le commandement du porte-avions NCSM Magnificent. En 1955, il revient au QGSN comme adjoint naval du chef d’état-major de la Marine. Promu contre-amiral en juillet 1955, il est nommé chef du Personnel de la Marine. En 1957, il reçoit une nomination au poste d’officier général, côte du Pacifique, à Esquimalt, en Colombie-Britannique.

À sa promotion au grade de vice-amiral en 1960, il retourne au QGSN en tant que chef d’état-major de la Marine. Le vice-amiral Rayner servira à ce poste jusqu’à sa retraite anticipée de la Marine en 1964, en réaction à la politique d’intégration des forces. Il meurt le 30 mai 1976.