Contre-amiral William Moss LANDYMORE, OBE, CD

Contre-amiral William Moss LANDYMORE, OBE, CD

Contre-amiral William Moss LANDYMORE, OBE, CD

Le contre-amiral Landymore se joint à la Marine royale canadienne (MRC) en tant qu’élève-officier en 1934. De 1934 à 1940, il suit son instruction dans la Royal Navy sur les navires de Sa Majesté HMS Frobisher, Emerald, Glasgow, Victory et Windsor. Il retourne au Canada en 1940 pour servir sur les navires canadiens de Sa Majesté NCSM Fraser et Margaree. En 1942, il se spécialise en artillerie, suivant le cours avancé d’artillerie de la Royal Navy au HMS Excellent. Par la suite, il obtient un poste sur le HMS Grenville en 1943 et est nommé directeur de la conduite de la guerre et de l’instruction au Quartier général du Service naval (QGSN) à Ottawa en 1944. Plus tard en 1944, il reprend la mer sur le croiseur NCSM Uganda, et en 1945 revient au QGSN d’abord comme officier d’état-major d’artillerie, puis, en 1946, comme directeur adjoint des armes et de la tactique. En 1948, il suit le cours d’état-major de la Royal Navy et, en 1949, le cours tactique et le cours d’état-major interarmées de la Royal Navy. La même année, il est promu commander et, en 1950, on le nomme directeur de la dotation en personnel et de la statistique du personnel au QGSN. En 1951, il prend le commandement du destroyer NCSM Iroquois, pour le service dans la guerre de Corée et sera ensuite nommé commandant des destroyers canadiens en Extrême-Orient. Promu capitaine en 1953, il fréquente dès lors l’Imperial Defence College en Grande-Bretagne. Ces études seront suivies par sa nomination, en 1955, au poste de directeur des projets de la Marine et des Opérations navales au QGSN et, en 1957, dans l’état-major de l’avocat militaire du QGSN. En 1958, il prend le commandement du porte-avions NCSM Bonaventure. À la suite de sa promotion au grade de commodore en 1959, on le désigne chef d’état-major de l’officier général, côte de l’Atlantique, et en 1962 officier supérieur canadien en service en mer de l’Atlantique. Élevé au grade de contre-amiral en 1962, il est nommé officier général, côte du Pacifique, à Esquimalt, en Colombie-Britannique, puis en 1964 officier général, côte de l’Atlantique, à Halifax, en Nouvelle-Écosse.

En janvier 1966, le contre-amiral Landymore est nommé au poste de commandant du Commandement maritime, où il servira jusqu’à ce qu’on l’encourage à prendre une retraite anticipée en juillet 1966, à la suite de son différend avec le ministre de la Défense nationale relativement au maintien de l’identité navale traditionnelle. Il meurt le 27 novembre 2008.