Contre-amiral Robert Walter TIMBRELL, CMM, DSC, CD

Contre-amiral Robert Walter TIMBRELL, CMM, DSC, CD

Contre-amiral Robert Walter TIMBRELL, CMM, DSC, CD

Le contre-amiral Timbrell se joint à la Marine royale canadienne (MRC) en tant qu’élève-officier en 1937. De 1937 à 1940, il suit son instruction àa la Royal Navy sur les navires de Sa Majesté HMS Erebus, Vindictive, Barham, Hood et Warspite. En 1940, il revient au Canada et sert sur le navire canadien de Sa Majesté NCSM Margaree. En 1941, il est lieutenant (second) du NCSM Annapolis. Il se spécialise dans la guerre anti-sous-marine (GASM) en suivant, en 1942, le cours avancé de guerre anti-sous-marine de la Royal Navy au HMS Osprey. De 1943 à 1945, il fait partie du personnel de l’École de GASM au NCSM Cornwallis, puis plus tard prend la mer comme officier d’état-major des opérations anti-sous-marines pour les Groupes d’escorte 5 et 11 sur les destroyers NCSM Ottawa et Qu’Appelle, respectivement. Il est nommé lieutenant (second) du destroyer NCSM Micmac, en 1945 et officier responsable de l’École de GASM au NCSM Stadacona à Halifax, en Nouvelle-Écosse, en 1946. En 1948, il prend le commandement de l’escorteur océanique NCSM Swansea. En 1949, il est affecté au Quartier général du Service naval (QGSN) à Ottawa à titre d’officier d’état-major (torpilles anti-sous-marines). En 1951, on le désigne officier de l’instruction sur le croiseur NCSM Ontario. À la suite de sa promotion au grade de commander en 1952, il est nommé vice-commandant du Collège militaire du Canada Royal Roads et, en 1954, suit le cours d’état-major de la Royal Navy. En 1955, il assume le commandement à sa mise en service du destroyer d’escorte NCSM Saint-Laurent, et en 1957, il est nommé second de la base aéronavale NCSM Shearwater. Promu capitaine en 1958, il retourne au QGSN en tant que directeur de la Guerre sous-marine et, en 1960, est affecté au Quartier général du Commandant suprême allié de l’Atlantique (SACLANT) à Norfolk, en Virginie, à titre de directeur adjoint – Plans. En 1963, il revient au Canada pour assumer le commandement du porte-avions NCSM Bonaventure, et en 1965 il est désigné directeur, Cadets au Quartier général des Forces canadiennes (QGFC) à Ottawa. Plus tard en 1965, en vertu de sa promotion au grade de commodore, il est nommé chef d’état-major au Quartier général du Commandement de l’instruction à Winnipeg, au Manitoba. Élevé au grade de contre-amiral en septembre 1967, il est nommé sous-chef d’état-major – Plans au QGFC, puis commandant de l’État-major de liaison des Forces canadiennes (Washington).

En octobre 1971, le contre-amiral Timbrell est nomm à la tête du Commandement maritime à Halifax. Il occupe ce poste jusqu’à sa démission en 1973, en réaction à la politique d’unification des forces. Il meurt le 11 avril 2006.