Vice-amiral Charles Morris Winton THOMAS, CMM, CD

Vice-amiral Charles Morris Winton THOMAS, CMM, CD

Vice-amiral Charles Morris Winton THOMAS, CMM, CD

Le vice-amiral Thomas se joint à la Marine royale canadienne (MRC) en tant qu’élève-officier en 1954. De 1954 à 1957, il suit son instruction au centre d’instruction des officiers NCSM Venture et en mer à bord du croiseur NCSM Ontario. Il se spécialise dans le domaine du génie maritime, et en 1957, il fréquente le Royal Naval Engineering College (RNEC) au Royaume-Uni, puis suit son instruction à bord du NCSM Margaree, et revient en 1960 au RNEC pour son instruction de sous-spécialité en génie maritime. À son retour au Canada en 1961, il sert sur les NCSM Saguenay et Antigonish, en tant qu’officier mécanicien à bord de ce dernier. En 1961, il sert à l’état‑major du commandant de la 4e Escadre d’escorte du Canada à bord du NCSM Jonquière en tant qu’officier des opérations et de l’instruction de l’Escadre. De 1963 à 1966, il sert en tant qu’officier mécanicien à bord du navire d’escorte océanique NCSM New Glasgow, et en 1964 à bord du destroyer d’escorte NCSM Saskatchewan. En 1966, il est nommé au Quartier général des Forces canadiennes (QGFC) au poste d’officier d’état-major, Affectations et carrières, et en 1967, il fréquente le Collège d’état‑major des Forces canadiennes à Toronto. À sa promotion au grade de capitaine de frégate en 1969, il est nommé commandant en second du navire de ravitaillement NCSM Preserver, et assume en 1971 le commandement du destroyer d’escorte porte‑hélicoptères NCSM Fraser. En 1973, il sert au Quartier général du Commandement maritime (QG COMAR) à titre d’officier supérieur d’état-major, Instruction, et ensuite d’officier supérieur d’état-major, Disponibilité opérationnelle des systèmes de combat. En 1975, à sa promotion au grade de capitaine de vaisseau, il est nommé commandant, Personnel et Instruction au QG COMAR, et en 1976, il est nommé commandant du Groupe de l’instruction du Pacifique à Esquimalt (C.-B.). En 1978, il fréquente le Collège de la Défense nationale à Kingston (ON), et en 1979, il est nommé au Quartier général de la Défense nationale (QGDN) à Ottawa en tant que directeur, Besoins maritimes (Mer). À sa promotion au grade de commodore en 1981, il suit une formation linguistique, et est nommé en 1982 directeur général, Doctrine et opérations maritimes au QGDN. À sa promotion au grade de contre-amiral en 1984, il est nommé chef, Doctrine et opérations maritimes au QGDN.

À sa promotion à son grade actuel en 1987, le vice-amiral Thomas est nommé commandant du Commandement maritime à Halifax (N.-É.). Il revient à Ottawa en 1989 en tant que vice-chef d’état-major de la Défense au QGDN, jusqu’à sa démission des Forces canadiennes en 1991 en raison de différends avec le chef d’état-major de la Défense à propos de questions relatives aux politiques.