Vice-amiral Robert Earl Douglas GEORGE, CMM, CD

Vice-amiral Robert Earl Douglas GEORGE, CMM, CD

Vice-amiral Robert Earl Douglas GEORGE, CMM, CD

Le vice-amiral George se joint à la Marine royale canadienne (MRC) en tant qu’élève-officier en 1961 et fréquente l’Université de la Colombie-Britannique. De 1961 à 1965, il suit son instruction à bord des NCSM New Glasgow, Ste‑Thérèse, Ottawa, Saguenay, Saskatchewan et Mackenzie. En 1965, il se spécialise dans le domaine des opérations et suit le cours avancé des opérations au NCSM Stadacona, suivi par une affectation en 1966 au NCSM Saguenay, et en 1967 au NCSM Nipigon. En 1968, après avoir suivi un cours de programmation de la United States Navy (USN), il est nommé au Quartier général des Forces canadiennes (QGFC) à Ottawa à la Direction des systèmes de combats maritimes. En 1971, il est nommé commandant en second du destroyer d’escorte porte-hélicoptères NCSM Skeena, et en 1972, il fréquente le Collège d’état-major des Forces canadiennes à Toronto. À sa promotion au grade de capitaine de frégate en janvier 1974, il assume le commandement du destroyer d’escorte porte-hélicoptères NCSM Margaree, puis est affecté en 1976 au Quartier général du Commandement maritime (QG COMAR) à Halifax (N.-É.) en tant qu’officier supérieur d’état-major des systèmes de combat. En 1977, il assume le commandement du destroyer NCSM Iroquois. En 1979, il est promu au grade de capitaine de vaisseau et suit une formation linguistique en japonais, puis sert en 1980 à titre d’attaché militaire des Forces canadiennes à Tokyo. En 1982, il revient au Canada en tant que commandant de la 2e Escadre de destroyers du Canada à Esquimalt (C.-B.). En 1984, à sa promotion au grade de commodore, il est nommé directeur général, Doctrine et opération maritimes au Quartier général de la Défense (QGDN) à Ottawa. Promu au grade de contre‑amiral en 1987, il assume le commandement des Forces maritimes du Pacifique, et en octobre 1987, il exerce également les fonctions de commandant adjoint du Commandement maritime. 

À sa promotion à son grade actuel en 1989, le vice-amiral George revient à Halifax en tant que commandant du Commandement maritime. En juillet 1991, il est nommé sous-chef d’état-major de la Défense au QGDN. En août 1992, il est nommé représentant militaire canadien auprès du Comité militaire de l’OTAN à Bruxelles, en Belgique, poste qu’il occupe jusqu’à sa retraite en 1995.