Vice-amiral Lynn Gordon MASON, CMM, CD

Vice-amiral Lynn Gordon MASON, CMM, CD

Vice-amiral Lynn Gordon MASON, CMM, CD

Le vice-amiral Mason se joint à la Marine royale canadienne (MRC) en tant qu’élève‑officier en 1960. Il sert à bord des NCMS Nipigon, La Hulloise, New Waterford, Restigouche et Margaree, et fait partie de l’équipe de biathlon des Forces armées de 1965 à 1968. En 1971, il se spécialise dans le domaine des opérations et suit le cours avancé des opérations. En 1972, il est affecté au destroyer NCSM Algonquin. En 1974, il est nommé officier du combat à l’état-major de la 1re Escadre de destroyers du Canada. En 1975, il est nommé commandant en second du destroyer d’escorte porte‑hélicoptères NCSM Fraser, et en 1976, il fréquente le Collège d’état-major et de commandement des Forces canadiennes à Toronto. Promu au grade de capitaine de frégate en 1977, il sert au sein du groupe du Sous-ministre adjoint (Politiques) au Quartier général de la Défense nationale (QGDN), puis devient en 1979 commandant en second du navire de ravitaillement NCSM Protecteur. En 1981, il assume le commandement du destroyer NCSM Iroquois, et il revient en 1982 au Collège d’état‑major des Forces canadiennes en tant que membre du personnel à titre de directeur de groupe. Promu au grade de capitaine de vaisseau en 1984, il sert en tant que commandant adjoint et directeur, Études maritimes au Collège d’état-major. En 1985, il est nommé commandant de la 5e Escadre de destroyers du Canada à  Halifax. En 1987, il est promu au grade de commodore et est nommé commandant de la Force navale permanente de l’Atlantique (STANAVFORLANT) de l’OTAN, et il revient au Canada en 1988 en tant que commandant du Collège d’état-major des Forces canadiennes. Promu au grade de contre-amiral en 1989, il sert en tant que sous-chef d’état-major, Opérations au QG du SACLANT à Norfolk, en Virginie, et revient à Ottawa en 1991 pour exercer les fonctions de chef, Doctrine et opérations maritimes au QGDN. En 1992, il sert brièvement en tant que chef d’état-major du Commandement maritime pendant la mise sur pied des Force maritimes de l’Atlantique [(FMAR(A)] à Halifax, qu’il commande ensuite de 1992 à 1994. À sa promotion à son grade actuel en 1994, le vice-amiral Mason est nommé sous-chef d’état-major de la Défense au QGDN.

En 1995, il est nommé commandant du Commandement maritime, poste qu’il occupe jusqu’à sa retraite en 1997.