Vice-amiral Ronald Douglas BUCK, CMM, CD

Vice-amiral Ronald Douglas BUCK, CMM, CD

Vice-amiral Ronald Douglas BUCK, CMM, CD

Le vice-amiral Buck se joint à la Marine royale canadienne (MRC) en 1967 en tant qu’élève‑officier et fréquente l’Université McGill. Il sert à bord des NCSM Fraser, Saskatchewan, Margaree et Preserver. En 1976, il suit le cours d’un an d’officier de contrôle du combat, puis est affecté en 1977 au destroyer NCSM Iroquois. En 1979, il est choisi pour un échange au Royaume-Uni au HMS Dryad, puis suit le cours d’état-major de la Royal Navy à Greenwich en 1981. À son retour au Canada en 1982, il sert au Quartier général du Commandement maritime (QG COMAR) en tant qu’officier d’état-major de l’état de préparation du contrôle du combat, et il est nommé en 1983 commandant en second du destroyer NCSM Athabaskan. En 1985, suite à sa promotion au grade de capitaine de frégate, il est nommé au Quartier général de la Défense nationale (QGDN) au sein du personnel des Besoins de la Marine, et suit en 1986 une formation linguistique d’un an. En 1987, il assume le commandement du destroyer d’escorte NCSM Restigouche, et est nommé en 1989 gestionnaire du projet du navire de défense côtière (NDC). Il est promu en 1990 au grade de capitaine de vaisseau, et est nommé en 1992 commandant de la 5e Escadre de destroyers du Canada, qui devient en 1994 le 7e Groupe des opérations maritimes. Promu au grade de commodore en 1994, il est nommé commandant du Service de l’instruction des Forces canadiennes à Trenton, et est nommé en 1995 à l’Équipe de restructuration – Gestion, commandement et contrôle (ERGCC) au QGDN. En 1997, il devient le premier commandant de la Flotte canadienne du Pacifique basée à Esquimalt (C.-B.). En mai 1998, il est promu au grade de contre-amiral et assume le commandement des Forces maritimes du Pacifique en août de la même année.

Promu à son grade actuel en décembre 2000, le vice-amiral Buck revient au QGDN en tant que commandant du Commandement maritime et chef d’état-major de la Force maritime en juin 2001. En septembre 2004, il est nommé vice-chef d’état-major de la Défense, poste qu’il occupe jusqu’à sa retraite en 2006.