Lieutenant de vaisseau Tristan Lapointe

Profil de marin / Le 24 mai 2018

Dans la vie, nous faisons tous notre baptême de certaines choses, et le lieutenant de vaisseau Tristan Lapointe, de Saint-Jérôme, au Québec, en déploiement dans le cadre de l’opération PROJECTION avec la Marine royale canadienne, a droit à deux premières : son premier voyage en Afrique et sa première fois à bord d’un navire d’une classe différente.

« Je n’ai jamais navigué à bord d’un navire de défense côtière avant, explique le Ltv Lapointe. J’ai davantage d’expérience à bord des frégates. Or, apprendre le fonctionnement d’une nouvelle plateforme et voir comment le navire manœuvre sur l’eau est absolument fascinant. »

Le Ltv Lapointe est un officier de guerre navale à bord du NCSM Summerside. Il participe au déploiement depuis le 26 janvier 2018, en Afrique occidentale, dans le cadre de l’Op PROJECTION, un engagement stratégique auprès des pays de la région pour appuyer le renforcement des capacités et favoriser les relations avec les navires partenaires. La mission a mené les navires à faire des visites portuaires dans sept pays d’Afrique occidentale et les marins ont participé à plusieurs activités de relations communautaires.

« Je n’avais jamais mis les pieds en Afrique occidentale. C’est formidable de découvrir la culture et de vivre des moments de qualité avec les habitants des localités. Je me trouve très chanceux de pouvoir participer à cette opération », rapporte le Ltv Lapointe.

En plus d’apprendre à connaître l’Afrique occidentale pendant la mission, il parfait ses compétences de navigation. Il est l’officier de navigation, que l’on surnomme aussi le « pilote ». « Je m’occupe de la sécurité de navigation du navire en mer, en particulier lors de l’entrée et de la sortie des ports », précise le Ltv Lapointe. Il met ces compétences à l’épreuve dans le cadre de l’Op PROJECTION, en prévision d’un important cours de navigation qu’il suivra cet été à Esquimalt, en C.-B. « En apprendre sur la navigation est certainement l’aspect que je préfère de cette opération, surtout puisque je planifie les passages de navigation dans les ports d’Afrique occidentale », ajoute-t-il.

L’intérêt du Ltv Lapointe pour le domaine militaire a commencé à un très jeune âge. « Après m’être enrôlé dans le Corps des cadets royaux de l’Armée à 12 ans, je me suis rendu compte que j’avais toujours eu de l’admiration pour la vie militaire », souligne-t-il. Comme il voulait être un dirigeant, après avoir obtenu son diplôme d’études secondaires de l’école polyvalente de Saint-Jérôme, il est allé au Collège militaire royal de Kingston, en Ontario, où il a obtenu un baccalauréat ès arts en Études militaires et stratégiques.

Lorsqu’on lui demande quel aspect de son travail il préfère, le Ltv Lapointe répond qu’il ne peut pas choisir qu’une seule chose. « Être en mer, conduire des navires de guerre comme chef de quart à la passerelle et avoir l’occasion de voir le monde sur l’eau. On ne peut pas demander mieux! J’aime aussi apprendre à connaître les gens que je rencontre et ceux avec qui je travaille. Je suis encore un officier subalterne, donc j’apprends tous les jours grâce aux marins chevronnés, qu’ils soient militaires du rang ou officiers. Je carbure aux défis et j’aime surmonter des obstacles qui semblent impossibles. J’apprends également à me connaître de façon régulière au fil de mes progrès de carrière. »

Le Ltv Lapointe rentre dans son coin de pays, à Saint-Jérôme, de trois à quatre fois par année, pour au moins une semaine à la fois. « Je suis qui je suis aujourd’hui grâce à mes amis, à ma famille et à mon entourage à Saint-Jérôme et dans les Laurentides. » 

 Même s’il vit une expérience inouïe en Afrique occidentale, le Ltv Lapointe avoue que son chez lui et son pays lui manqueront toujours.