Maître de 2e classe (M 2) Lyle Morrison

Profil de marin / Le 10 mai 2018

Réserviste de la Marine royale canadienne (MRC) et enseignant de niveau secondaire, le Maître de 2e classe (M 2) Lyle Morrison continue son enseignement hors de sa classe quand il encadre ses collègues marins et s’entraîne auprès d’alliés du Canada au sein de l’Organisation du Traité de l’Atlantique Nord (OTAN).

Le M 2 Morrison, né à Thompson, au Manitoba, a grandi à Thunder Bay, en Ontario et vit maintenant à Ottawa, en Ontario, où il occupe un emploi à temps plein d’enseignant et sert à temps partiel dans la Réserve navale (RESNAV) au sein de l’unité Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Carleton.

Assoiffé de connaissances, le M 2 Morrison s’est joint à l’unité de la RESNAV NCSM Griffon (Thunder Bay) en 2005 à titre de technicien de marine. Il a rallié la MRC parce qu’elle lui donnait l’occasion d’apprendre quelque chose de nouveau et de travailler de ses mains.

En plus d’être technicien de marine dans la MRC, le M 2 Morrison a travaillé comme instructeur des recrues militaires, donné des cours de secourisme et étudié le génie à l’École navale. Le M 2 Morrison a également pris part à l’exercice TRADEWINDS, en République dominicaine, où il a formé des membres des pays alliés aux stratégies de limitation des dégâts de la MRC, pour ne nommer que quelques-unes des expériences difficiles et gratifiantes que la MRC lui a permis de vivre. Plus récemment, le M 2 Morrison a été nommé membre de l’Équipe de sécurité navale, un groupe de marins très compétents appartenant à tous les groupes professionnels militaires, qui partent en déploiement pour appuyer les missions du gouvernement du Canada, dans le cadre desquelles ils sont responsables de la protection des navires pendant que ceux-ci sont à quai dans des ports étrangers. Le M 2 Morrison a pu profiter de nombre d’occasions uniques au fil de sa carrière militaire, dont certaines qu’il n’aurait jamais pu imaginer avant de faire partie de la Marine.

À quiconque envisage de se joindre à la MRC, le M 2 Morrison dit qu’on n’y manque pas de place pour s’épanouir et que cela peut changer une vie. Il rappelle toutefois qu’une carrière dans les Forces, ce n’est pas pour tout le monde.

« Si vous préférez le confort à l’aventure, la facilité au travail, alors cette organisation n’est sans doute pas pour vous », déclare-t-il à ce sujet. « Si par contre vous voulez vous poser des défis, essayer quelque chose de nouveau, voyager de par le monde et rencontrer des gens extraordinaires, eh bien, vous devriez peut-être essayer la Marine. »

Le M 2 Morrison aime enseigner et partager ses récits de vie avec les autres, aussi encourage‑t‑il les Canadiens à demander aux militaires de leur milieu de parler de leurs expériences.

« L’uniforme n’est qu’un ensemble de vêtements », sourit-il.

« Nous sommes des personnes ordinaires qui appartiennent à une organisation extraordinaire. Nous sommes tout simplement des citoyens qui essayent de faire quelque chose de bien dans le monde. Tous les marins ont quelque chose à dire qu’il vaut la peine d’entendre. Posez-leur des questions. Découvrez ces personnes en uniforme. Vous avez peut-être plus de choses en commun que vous le supposez. »