Matelot-chef Jeffrey Miller

Profil de marin / Le 16 mai 2018

Des eaux canadiennes à la mer des Caraïbes et plus loin encore, le matelot-chef (Matc) Jeffrey Miller joue un rôle essentiel dans la détection des menaces potentielles et le pilotage en toute sécurité des navires de la Marine royale canadienne en mer à titre d’Opérateur d’équipement d’informations de combat (Marine) (OP EICM).

Le Matc Miller, qui a grandi à Dartmouth, en N.-É., est membre de la MRC depuis 14 ans et sert actuellement à bord du Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Montréal. C’est en écoutant son parrain lui raconter ses expériences dans la Marine et en suivant son propre désir de voyager qu’il a eu l’idée de s’enrôler dans la MRC.

Ce qui plaît le plus au Matc Miller dans la MRC, c’est d’aider les autres et de voyager partout dans le monde. Il reconnaît aussi comme principaux attraits de l’emploi les personnes qu’il a rencontrées dans les forces armées, l’esprit de camaraderie et les amitiés tissées.

Le Matc Miller a participé à des déploiements en Haïti en 2010 à l’occasion de l’opération HESTIA, à l’appui de l’aide aux victimes du séisme, puis en Europe au début de 2018 à l’occasion de l’exercice de l’OTAN NEPTUNE TRIDENT. Pendant cet exercice, en plus de s’acquitter de ses tâches d’OP EICM, il a maintenu une solide présence en ligne à titre de gourou des médias sociaux du NCSM Montréal, ce qui lui a valu d’être nommé marin du trimestre de la Flotte canadienne de l’Atlantique, l’un des grands moments de sa carrière jusqu’à maintenant.

Le Matc Miller tient à dire à toute personne qui songe à s’enrôler dans la MRC qu’il s’agit d’une carrière enrichissante et stimulante.

« Nous naviguons pour protéger les intérêts du Canada et des Canadiens, et nous avons l’une des marines les mieux qualifiées du monde, raconte-t-il. À l’étranger, nous sommes toujours fiers de nous déclarer Canadiens. »