Matelot de 1re classe Connor Parent

Profil de marin / Le 22 octobre 2015

Le matelot de 1re classe Connor Parent, originaire de Windsor, en Ontario, est un des 13 opérateurs de sonar à se trouver à bord du Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Halifax. Les opérateurs de sonar sont des militaires hautement spécialisés qui exploitent de l’équipement acoustique extrêmement sensible et qui emploient des tactiques océanographiques pour contribuer à l’identification, au repérage et à la poursuite de sous-marins. Le Mat 1 Parent est également opérateur certifié de tubes lance-torpilles et, à ce titre, il doit veiller à ce que les torpilles soient lancées de façon adéquate et sûre.

Les tubes lance-torpilles Mk‑ 32 de 324 mm dont est équipé le navire servent à lancer des torpilles légères anti‑sous‑marins Mk 46. Ces torpilles peuvent atteindre une vitesse supérieure à 45 nœuds (80 km/h) et sont équipées de mécanismes de guidage actif et passif, ainsi que d’une tête explosive de 44,5 kg. Pour un navire de guerre, il est essentiel de disposer d’une équipe d’opérateurs de sonar bien entraînée, car c’est d’elle que dépend la défense contre la plus grande menace qui les guette en haute mer : les sous-marins.

« Opérateur de sonar dans la Marine, c’est un super travail. Il m’a déjà permis de visiter l’Amérique du Nord et l’Europe, et je n’ai pas encore 25 ans », affirme le Mat 1 Parent. « Mon travail m’a aussi amené à faire des rencontres, à vivre des expériences et à profiter d’occasions d’instruction que je n’avais jamais imaginées auparavant. Cela dit, je suis très heureux de rentrer à Windsor, comme je le fais chaque année en été et aux fêtes de Noël, pour revoir mon adorable copine, rendre visite à ma famille, aller aux salons de l’auto locaux et assister à une partie des Red Wings (de Détroit) de l’autre côté du pont. »

Le Mat 1 Parent s’est enrôlé dans la Marine royale canadienne en 2011 et a reçu son instruction à Saint‑Jean, au Québec, ainsi qu’à Esquimalt, en Colombie‑Britannique. Il travaille actuellement à bord du NCSM Halifax, qui prend part à l’exercice JOINT WARRIOR au large du Royaume‑Uni.

Le NCSM Halifax joue le rôle du navire amiral de l’une des unités opérationnelles dans le cadre de l’ex JOINT WARRIOR, un exercice maritime semi-annuel tenu par la Royal Navy auquel participent divers pays d’Europe occidentale ainsi que le Canada et les États‑Unis. Cet exercice a pour objet d’offrir aux participants un environnement d’apprentissage tactique stimulant axé sur les exercices à grande échelle mettant à contribution de nombreuses unités maritimes et aériennes.