Matelot de troisième classe Kristin Bellefontaine

Profil de marin / Le 20 mai 2014

Opérateur d’équipement d’information de combat (Marine), NCSM Iroquois

Ma principale fonction est celle d’opérateur de radar à bord du NCSM Iroquois, un destroyer de la Marine basé à Halifax (N.-É.). Les opérateurs de radar sont les yeux du navire. Nos fonctions varient selon que nous soyons en temps de guerre ou en temps de paix. En temps de paix, notre principale préoccupation est d’éviter les collisions. En temps de guerre, nous fournissions des commandements pour la défense de surface, la défense sous-marine et la défense aérienne.

En tant qu’opérateur subalterne, mes fonctions quotidiennes comprennent le suivi des contacts de surface, les communications radio avec les navires alliés, et la transmission de renseignements vitaux à la chaîne de commandement.

Compte tenu de tout ce qu’il a à faire, on n’arrête jamais d’apprendre. Le travail change d’un jour à l’autre selon qu’on est en mer ou à quai. On a toujours l’occasion de se perfectionner et de s’améliorer.

J’ai fait des études au collège et j’ai de l’expérience dans l’administration d’un bureau. Je me suis enrôlée dans la Marine parce que j’ai pensé que ce serait l’occasion rêvée d’acquérir de nouvelles compétences et de voir le monde. Je considère que les compétences précieuses que nous acquérons et les gens avec qui je travaille, qui sont une source d’inspiration, sont ce qu’il y a de plus enrichissant dans la vie de marin.

Je veux que le public canadien ait une idée du travail nécessaire pour faire naviguer un navire ou pour le maintenir en état à quai, et qu’il en soit reconnaissant. De plus, je voudrais qu’il reconnaisse les sacrifices que les marins font en étant loin de chez eux pendant si longtemps et qu’il en soit conscient.