Découvrez les capitaines d’armes qui participent à l’opération CARIBBE

Galerie d'images

Nouvelles de la Marine / Le 11 juin 2021

Par le capitaine Sarah Harasymchuk

Les Navires canadiens de Sa Majesté (NCSM) Brandon et Saskatoon ont quitté Esquimalt (C.-B.) le 18 février 2021 pour entreprendre un déploiement de trois mois dans le cadre de l’Opération CARIBBE. Après un déploiement très réussi pendant lequel ils ont mené bon nombre de missions d’interdiction de drogues, les deux navires sont retournés au port le 21 mai.

L’opération CARIBBE représente la participation du Canada aux opérations renforcées de lutte antidrogue menées par les États-Unis dans la mer des Caraïbes et dans l’est de l’océan Pacifique. Des navires de guerre et des aéronefs de la Marine sont déployés dans la région à tour de rôle pour appuyer la mission multinationale dirigée par les États-Unis en vue de réprimer le trafic dans les eaux internationales.

Les capitaines d’armes ont un rôle essentiel à jouer à bord du navire : ils veillent au respect des normes rigoureuses de conduite et au maintien de la discipline et s’assurent de faire entendre la voix des marins au sein de l’équipe de commandement.

Nous vous présentons le capitaine d’armes du NCSM Brandon, le maître de 1re classe (M 1) Keith Parsons, technicien en génie des armes.

Êtes-vous la première personne de votre famille à faire partie des Forces armées canadiennes? Oui, je suis la première personne de ma famille à servir dans les Forces armées canadiennes.

Quel a été pour vous le meilleur endroit où vous vous êtes rendu au cours de votre carrière? C’est une question difficile, car je me suis rendu un peu partout dans le monde, et chaque endroit a un caractère unique qui est lui est propre.

Comment avez-vous réussi à avoir un équipage aussi compétent à bord? Je me pose la même question presque tous les jours. Le moral à bord n’a jamais été aussi élevé. C’est plus facile quand on a un petit équipage et que tout le monde a la mission à cœur. Pour chaque manœuvre nécessitant la présence de l’ensemble des membres de l’équipage, tout le monde se rassemble rapidement.

Pourquoi avez-vous choisi de vous joindre à la Marine en particulier? Ce qui est drôle, c’est que lorsque je me suis présenté au bureau de recrutement, je voulais me joindre au groupe professionnel des armes de combat, car je ne connaissais pas vraiment la Marine royale canadienne. Maintenant que j’ai passé près de 21 ans dans la Marine, je suis convaincu d’avoir fait le bon choix.

Qu’est-ce qui vous manque le plus quand vous êtes en mer? Je dirais, sans hésitation, mes enfants, Ethan et Mason.

Le capitaine d’armes du NCSM Saskatoon, le M 1 Kenny Sparkes, est manœuvrier. Voici ce qu’il avait à dire sur la vie en mer :

Quel a été pour vous le meilleur endroit où vous vous êtes rendu au cours de votre carrière? J’ai adoré Londres (Royaume-Uni).

Préféreriez-vous être en mesure de contrôler les vents ou les marées en mer?  Les vents.

Quelle est votre odeur préférée à bord? L’odeur du café frais au réveil, hummm.

Qu’est-ce qui vous apporte le plus de confort sur le bateau? Mon matelas en mousse viscoélastique!

Quelle est votre activité préférée à faire en temps libre en mer? Parcourir les nouvelles ou lire un bon livre.

Qu’est-ce qui vous motive à être le capitaine d’armes du navire? Le fait de savoir que j’ai mon mot à dire et que je peux changer le cours des choses sur le plan des activités quotidiennes et du moral de l’équipage du navire.

Qu’est-ce qui vous manque le plus quand vous êtes en mer? Ma famille, bien sûr!

Quelle est la première chose que vous faites après une longue période en mer? Après les accolades, j’aime prendre un bon café et m’imprégner du sentiment d’être de retour chez moi.

Si vous pouviez acquérir un superpouvoir, n’importe lequel, vers quoi votre choix se porterait-il? Me cloner pour pouvoir être présent chez moi et ici!