Le NCSM Shawinigan de retour au pays après une participation réussie à l’Op Caribbe

Galerie d'images

Nouvelles de la Marine / Le 14 septembre 2021

Par Joanie Veitch

Le 9 août 2021, il y avait beaucoup à célébrer dans l’enceinte de l’arsenal canadien de Sa Majesté à Halifax à l’occasion du retour du Navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Shawinigan après une importante opération antidrogue réussie exécutée dans le cadre de l’opération Caribbe. Des affiches faites à la main et des accolades des familles et amis attendaient les membres de l’équipage pendant l’une des premières réunions en personne depuis le début de la pandémie de COVID-19.

« Tout le monde sait dans l’armée que nous sommes ce que nous sommes en raison de la force qui se trouve derrière nous, et cette force ce sont nos familles. Alors, avoir tout le monde ici pour nous accueillir à notre retour à la maison comme cela donne des picotements dans le dos », a expliqué le capitaine de frégate (Capf) Bill Sanson, commandant du NCSM Shawinigan.

Après avoir quitté son port d’attache, le 2 juin, le NCSM Shawinigan a été en déploiement pendant 10 semaines dans la mer des Caraïbes dans le cadre de l’opération Caribbe, qui est la contribution du Canada à une opération multinationale antidrogue dirigée par les États-Unis sous le commandement de la Force opérationnelle interorganisationnelle – Sud, une force opérationnelle multiservice, multi-organisations basée à Key West, en Floride.

En travaillant avec le détachement d’application de la loi (LEDET) de la United States Coast Guard Southeast, l’équipage du NCSM Shawinigan a intercepté près de 2800 kilogrammes de cocaïne, saisie dont la valeur est estimée à 70 millions de dollars des États-Unis, dans quatre interdictions dans la mer des Caraïbes.

Les deux premières interventions se sont déroulées entre les 12 et 13 juillet et ont mené à la saisie de près de 1350 kilogrammes de cocaïne. Le 18 juillet, 675 autres kilogrammes de cocaïne ont été saisis après que les membres de l’équipage ont monté à bord d’une petite embarcation, saisie à laquelle s’est ajoutée l’interception de 774 kilogrammes lors d’une autre intervention, celle-ci le 21 juillet.

« Comme vous pouvez l’imaginer, trouver, dans la mer des Caraïbes, une petite embarcation qui ne souhaite pas être repérée, c’est comme chercher une aiguille dans une botte de foin », a raconté le Capf Sanson lors d’une conférence de presse tenue par des représentants des États‑Unis et du Canada le 5 août, à Port Everglades, en Floride, où la drogue saisie a été déchargée.

« Quatre saisies en 10 jours, c’est extraordinaire, tout comme l’ont été les efforts qui ont été faits par l’ensemble des membres de cette équipe, a poursuivi le Capf Sanson, mais rien dans tout cela ne m’étonne, sachant ce que je sais sur ces matelots. Je suis fier d’eux, et vous devriez être fiers de ce qu’ils ont accompli. Leur professionnalisme inébranlable, de concert avec nos partenaires, a rendu cela possible. »

Ces efforts constituent le plus important déchargement de drogue illégale dans l’histoire de la garde côtière des États-Unis, a précisé le vice-amiral Steven Poulin, commandant de la région de l’Atlantique de la garde côtière des États-Unis.

« C’est un moment historique. C’est le résultat des efforts combinés de nos partenaires interorganisationnels et d’une coalition internationale dévouée, a-t-il fait valoir. Je souhaite féliciter et remercier le Canada pour ses efforts. Le gouvernement canadien et les forces de défense canadiennes apportent une incroyable capacité pour vaincre le crime organisé transnational. Je suis reconnaissant à l’égard du NCSM Shawinigan de sa présence et aussi pour le fait de démontrer l’engagement du Canada. »

Dans le cadre de l’opération Caribbe, les Forces armées canadiennes participent aux efforts multinationaux visant à mettre fin au trafic illégal de drogues dans les Caraïbes et au large de la côte Pacifique de l’Amérique centrale en fournissant des capacités maritimes et aériennes pour détecter et surveiller les activités suspectes.

Les résultats de cette récente opération antidrogue montrent la puissance qui découle du travail en collaboration, a fait valoir le major-général Paul Ormsby, attaché de défense du Canada à Washington.

« Nous savons qu’aucun pays ne peut y parvenir seul et nous savons que nous sommes plus forts ensemble », a-t-il déclaré.

Après la réussite de leur mission, les membres de l’équipage du NCSM Shawinigan se réjouissent à la perspective d’un repos bien mérité à la maison, a raconté le Capf Sanson.

« Tous sont heureux de pouvoir être réunis avec leur famille… et de renouer avec la normalité un peu. Ils le méritent. Nul doute. »

Texte publié avec l’autorisation de Trident