Les nouvelles recrues obtiennent leur diplôme et quittent la bulle d’instruction

Galerie d'images

Nouvelles de la Marine / Le 17 novembre 2020

Par Peter Mallet

Les premières recrues de la Marine royale canadienne (MRC) à avoir suivi une instruction dans le cadre d’un système conçu pour respecter les restrictions liées à la COVID-19 ont récemment obtenu leur diplôme et se préparent à suivre leur instruction professionnelle.

À la fin du mois dernier, 34 matelots de 3e classe (recrues) de la côte ouest ont obtenu leur diplôme du cours de Qualification militaire de base (QMB) décentralisé après avoir passé 10 semaines au sein d’une cohorte à accès restreint pour les maintenir en bonne santé et en sécurité dans l’environnement actuel de COVID-19.

Le capitaine de frégate (Capf) Annick Fortin, commandant de l’École navale (Pacifique), a remis aux recrues leur diplôme lors d’une cérémonie qui respectait les règles l’éloignement physique, dans le bâtiment Nixon Work Point, à la Base des Forces canadiennes Esquimalt, en Colombie-Britannique.

« Je suis très fière de tous les candidats et du personnel », a déclaré le Capf Fortin. « Toutes les personnes qui ont participé à ce processus de qualification ont fait un excellent travail. »

Puisque les familles et les amis n’étaient pas autorisés à assister à la cérémonie de remise des diplômes en raison des restrictions liées à la COVID-19, l’événement a été diffusé en direct sur Facebook.

Les cours de QMB décentralisés sont une mesure novatrice conçue pour offrir l’instruction de la QMB de la Force régulière aux recrues navales d’une manière sécuritaire, soigneusement planifiée et délibérée, dans le respect des mesures de protection de la santé visant à empêcher la propagation de la COVID-19.

Les cours de QMB sont normalement donnés par l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes, à Saint-Jean-sur-Richelieu, au Québec. Des cours de QMB décentralisés ont été créés et offerts sur les côtes est et ouest sous la direction du commandant du Groupe du personnel et de l’instruction de la Marine afin de répondre aux besoins en personnel de la flotte et de réduire la pression exercée sur l’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes une fois que l’instruction aura repris à la suite de la cessation initiale des activités liées la COVID‑19. L’École de leadership et de recrues des Forces canadiennes s’occupe normalement de l’instruction du personnel de l’Armée de terre, de la Force aérienne et de la Marine.

Les nouveaux marins de la MRC commenceront bientôt une instruction plus spécialisée liée à diverses professions de la Marine.

« J’ai maintenant la chance d’aller de l’avant avec mon instruction. Réussir l’instruction de base était un premier obstacle de taille à surmonter », a indiqué le matelot de 3e classe (recrue) Zackary Diletti, qui est originaire de Smithville, en Ontario.

Le jeune homme de 28 ans a ajouté que ce qui lui avait manqué le plus pendant l’instruction était son chiot Caboose, un berger-collie.

Le matelot de 3e classe (recrue) Arianna Shields-Gaetz, originaire de Grande Prairie, en Alberta, a affirmé que le fait de se rassembler en équipe avec les autres recrues était la clé du processus d’apprentissage et de l’obtention de leur diplôme.

« Je suis extrêmement fière de cet accomplissement et du fait de pouvoir porter l’uniforme [militaire] canadien. Mon objectif est maintenant de continuer à aller de l’avant. »

Elle a fêté son 22e anniversaire pendant le cours de QMB, et son père lui a manqué. À la place, elle a commandé aux recrues d’effectuer 22 flexions des jambes (squats) pour chaque année de sa vie.

Gracieuseté de Lookout, BFC Esquimalt