Un jardin commémoratif en l’honneur de l’enseigne de vaisseau de 1re classe Abbigail Cowbrough

Nouvelles de la Marine / Le 14 septembre 2021

Par Joanie Veitch

Le 30 juillet 2021, un jardin de fleurs commémoratif en l’honneur de l’enseigne de vaisseau de 1re classe (ens 1) Abbigail Cowbrough a été officiellement inauguré au Veteran Farm Project, à Sweets Corner, en Nouvelle-Écosse. Cet organisme, dirigé par d’anciens combattants, produit des fruits et des légumes pour des paniers alimentaires qui sont distribués toutes les semaines à d’anciens combattants et des familles dans le besoin.

Devant environ 25 personnes réunies sous des tentes en raison d’une averse, la propriétaire de la ferme, Jessica Miller, a commencé la cérémonie en souhaitant la bienvenue aux invités, dont le père de l’Ens 1 Cowbrough, le matelot de 1re classe (mat 1) Shane Cowbrough, d’autres militaires, Kody Blois, le député à la Chambre des communes de la circonscription de Kings—Hants, et des représentants de la Légion royale canadienne.

En décrivant le Veteran Farm Project et en expliquant comment ce projet était devenu un espace de guérison pour les anciennes combattantes qui font du bénévolat à la ferme, Mme Miller a mentionné que l’idée de créer un jardin à la mémoire de l’Ens 1 Cowbrough semblait un choix naturel.

L’Ens 1 Cowbrough est décédée le 29 avril 2020 lors de l’écrasement en mer, au large de la Grèce, de l’hélicoptère CH148 Cyclone dans lequel elle se trouvait. L’appareil retournait vers le navire canadien de Sa Majesté (NCSM) Fredericton au terme d’un vol d’entraînement dans le cadre de l’opération Reassurance.

Dans ses réflexions concernant sa propre expérience militaire en tant que médecin à bord de navires de la Marine, une carrière de 21 années au sein des Forces armées canadiennes, Mme Miller a dit ressentir une affinité avec l’Ens 1 Cowbrough et qu’elle avait été profondément touchée par son décès.

« J’ai navigué sur ces eaux et j’ai volé à bord de ces hélicoptères. Je sais ce que c’est d’être là‑bas et j’ai le sentiment, en tant que femme, que la ferme serait un endroit tout désigné pour elle, un lieu où elle se sentirait en sécurité et honorée, a expliqué Mme Miller. C’est un lieu sûr pour toute personne qui souhaite réfléchir et profiter de la nature. Un lieu de réflexion et de commémoration en l’honneur d’une femme magnifique. »

En dévoilant le panneau en bois pour inaugurer officiellement le jardin commémoratif, le Mat 1 Cowbrough a attiré l’attention sur une image sculptée d’un oiseau en vol. Il a expliqué que cette image avait une signification particulière : sa fille et lui avaient un tatouage de cette même image.

« Au cours de leur déploiement à bord du NCSM Fredericton, ils ont pu aller à terre avant que la pandémie de COVID-19 ne les prive de cette expérience. Abbigail a visité La Canée, en Grèce, ville où le tatouage a été réalisé sur ma poitrine, et elle a obtenu le même tatouage », a-t-il raconté.

Après la cérémonie, le Mat 1 Cowbrough a raconté comment les monuments commémoratifs comme celui-ci, ainsi que les nombreux autres hommages rendus à sa fille, témoignaient du type de personne qu’elle était.

« Tous les parents pensent que leur enfant est précieux, a-t-il expliqué. J’étais de cet avis, bien évidemment, mais j’ai aussi découvert l’ampleur de l’influence qu’elle a eue sur les autres, si en peu de temps. Son dynamisme et son énergie étaient incroyables. »

Le maître de 1re classe (m 1) Lynn Cassidy, qui assistait à la cérémonie avec le premier maître de la Base des Forces canadiennes Halifax, le premier maître de 1re classe Alena Mondelli, a profité de moments de répit entre les averses pour visiter la ferme.

« C’est tellement impressionnant ce qu’ils font ici ainsi que la quantité de travail et la réflexion qui ont été nécessaires pour tout faire, a-t-elle fait valoir. Ce jardin sera un lieu spécial qui permettra aux gens de lui rendre hommage… C’est tout simplement magnifique. »